Bureau
LaVieImmo.com
BureauBureaumercredi 7 mai 2008 à 12h12

La demande de bureaux résiste à la crise, Paris en tête de classement


(LaVieImmo.com) - La crise du crédit n’a pas eu d’effet majeur sur la demande placée de bureaux en Europe.

Selon un rapport du conseil en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield, Londres, touchée par la crise des subprimes, a été la seule grande place bancaire européenne à « marquer sévèrement pas » au quatrième trimestre de l’année dernière, avec une baisse de 92% de la demande placée des banques (3 580 m²). Ailleurs, la demande est restée soutenue, principalement à Paris, qui a enregistré la plus forte demande placée du continent à la période considérée (53 435 m², en légère baisse de 7.8%). Le marché francilien a d’ailleurs confirmé sa bonne tenue au premier trimestre 2008, avec la prise à bail par LCL de 60 000 m² de bureaux à Villejuif (94), soit la transaction la plus importante signée en Europe depuis le début de l’année.

Pourquoi s’intéressser au secteur bancaire ? Parce qu’il s’agit de l’« un des principaux utilisateurs du marché des bureaux des plus grandes villes d’Europe », explique Denis Samuel-Lajeunesse, président de Cushman & Wakefield France. « Par conséquent toute baisse de son activité a un impact plus général sur l’ensemble du marché locatif européen ».

Pour Denis Samuel-Lajeunesse, « les trois à six prochains mois vont être déterminants : si le sentiment de prudence exacerbée continuait à prévaloir, le danger de sa répercussion sur la demande des utilisateurs serait réel ». Quoi qu’il en soit, les conséquences « devraient être moins négatives qu’à Londres ».

E.S.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)