Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 4Paru le jeudi 1 février 2007 à 00h00

C'est pas la ouate


Vingt ans après son succès éphémère, Caroline Loeb se retrouve dans le 20e. Pas de doute, c'est Paname qu'elle préfère.

Au jeu du « dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es », la réponse fuse : une artiste à fleur de peau, sérieuse et grave. « Je vis au Père-Lachaise, enfin juste à coté, près de Ménilmuche », sourit Caroline Loeb. Auteure d'un roman, Has been, elle y raconte sa descente aux enfers. Son tube qui lui colle à la peau. La maison acquise sur le mode compulsif, lorsqu'elle caracole au top 50. Les traites qui deviennent trop lourdes lorsque la machine à succès s'enraye. Le cauchemar quand elle regarde, impuissante, les murs tomber en ruine. La revente. Et aujourd'hui son trois-pièces : « 68 m2, loué 700 euros par mois. Côté rapport qualité/prix, rien à redire. Evidemment, l'endroit est un peu sombre. Pour l'égayer, j'ai coiffé mes murs avec mes chapeaux, je les ai parés avec mes bijoux. » Bien loin des paillettes du show-biz...

par Ariane Artinian