Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionvendredi 27 décembre 2019 à 13h03

A quelques mois des municipales, le recul de la construction de logements neufs se poursuit


Les chantiers continuent de diminuer à l'approche des municipales
Les chantiers continuent de diminuer à l'approche des municipales
Les chantiers continuent de diminuer à l'approche des municipales (©AFP)

Les mises en chantier poursuivent leur déclin en France, en particulier pour les logements collectifs. Et au vu de la baisse du nombre de permis délivrés, la tendance devrait s'amplifier dans les mois qui viennent.

(BFM Immo) - Pas de surprise pour les mises en chantier. La construction de logements a poursuivi son lent déclin en France, dans la tendance des précédents mois qui ont vu un rebond côté maisons et une chute côté immeubles, montrent vendredi les derniers chiffres du ministère de la Cohésion des territoires, dont dépend le logement.

Entre septembre et novembre, le nombre de permis s'est établi à 118.100, soit un recul de 2,2% par rapport à un an plus tôt, tandis que les mises en chantier ont baissé de 3,4% à 112.500. Les tendances d'ensemble des mois précédents demeurent: la construction de maisons rebondit nettement, alors que celle d'immeubles s'inscrit en fort recul.

Des élus locaux qui restreignent les permis de construire

Sur douze mois, de décembre 2018 à novembre 2019, le ministère enregistre 441.900 logements autorisés (-5,1% sur un an) et 409.800 logements commencés (-3,3%). Soit un repli de 13.900 mises en chantier par rapport à la même époque il y a un an et un trou de 19.200 logements commencés par rapport aux douze mois s'achevant en novembre 2017.

>> Téléchargez gratuitement notre guide Loi Pinel

Les promoteurs immobiliers, qui construisent les immeubles, expliquent principalement cette déprime par la perspective des élections municipales, qui poussent les élus locaux à restreindre les permis de construire. Ce qui avait déjà été observé au cours des dernières élections locales, comme l'avait démontré dans une enquête BFM Business.

Des constructions dynamiques dans le Centre mais en chute libre en Corse

En dehors de l'individuel groupé (c'est-à-dire les logements intégrés à un programme immobilier plus large, par exemple une résidence), dont les mises en chantier progressent de 1,8% entre les périodes décembre 2017-novembre 2018 et décembre 2018-novembre 2019, tous les autres segments devraient terminer l'année dans le rouge. Le nombre de logements individuels purs commencés (les maisons) est en baisse de 2,2% sur un an, de même que celui des logements collectifs (-5,2%) et celui des logements en résidence (-0,8%).

Au niveau géographique, et toujours en comparant les douze derniers mois aux douze précédents, seules trois régions de France métropolitaine voient les mises en chantier progresser: le Centre-Val de Loire (+5,5%), la Nouvelle-Aquitaine (+2%) et les Pays de la Loire (+0,5%). Globalement, les DROM (départements et régions d'outre-mer) affichent aussi un chiffre en hausse (+0,5%).

Inversement, les plus fortes chutes de logements commencés sont constatées en Corse (-27,1%), en Occitanie (-9,8%) et en Auvergne-Rhône-Alpes (-8,3%). Sur la même période, les mises en chantier en Ile-de-France (la première région pour le bâtiment, qui pèse un peu plus de 20% de la construction du pays) sont en repli de 1,1%.

(Avec AFP)

J.L. D. - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)