Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 23 février 2021 à 12h34

Ces maisons et immeubles construits en quelques jours grâce à l'impression 3D


Une maison imprimée en 3D
Une maison imprimée en 3D
Une maison imprimée en 3D (©Ina Fassbender - AFP)

Des maisons et même des immeubles sont construits en quelques jours seulement, grâce à une imprimante 3D. C’est une révolution à venir dans le secteur du bâtiment et cela pourrait permettre de faire baisser considérablement le prix des logements.

(BFM Immo) - L’impression 3D permet de fabriquer aussi bien une coque de smartphone ou une figurine qu’un bâtiment de plusieurs étages. Dans le monde entier, des maisons, des villas, des immeubles mêmes sont construits de A à Z grâce à une imprimante 3D.

Le principe : l'architecte fait un plan informatique de ce à quoi doit ressembler la maison et ensuite c'est une machine qui prend le relais. Un bras robotique de plusieurs mètres guidé par un capteur laser va construire les murs sans aucune aide humaine, en déposant couche par couche les matériaux de construction, couler du béton couche par couche, comme un millefeuille, du sol au plafond.

>> Partenariat BFM Immo : jusqu'à 4.000€ de prime pour les travaux de rénovation de votre logement avec la Prime Eco Energie Auchan

Il suffit d'ajouter des portes et des fenêtres un enduit et c’est fini. Le temps de construction est de deux à trois jours chrono pour une maison. Cela est très rapide. Et surtout, à terme, cela devrait être beaucoup moins cher. Avec l’impression 3D, on économise beaucoup sur la partie maçonnerie.

Des maisons moins chères

Dernier exemple en date, une maison de 130 mètres carrés mise en vente dans l’Etat de New York autour de 300.000 dollars. Moitié moins que ce que coûterait normalement une maison de la même taille dans cette zone. Et il est possible d'aller beaucoup plus loin. Au Texas, une startup qui s’appelle Icon promet même pour demain des maisons à moins de 4.000 euros. Notamment destinées aux pays en développement. Des petites maisons toutes simples mais parfaitement habitables, avec chambre, salle de bains et pièce de vie. Entièrement montées en 3D en moins d'une journée. L'objectif, à terme, est de fabriquer des maisons à la chaîne, aussi facilement qu'on fabrique des chaussures.

En France, il y a beaucoup d’expérimentations, depuis des années. A Nantes par exemple avec cette maison de 100 m2 construite en 2018, la première à être "imprimée" en respectant toutes les normes de construction françaises. Pas seulement dans un but de démonstration, mais bel et bien pour être habitée.

Le résultat est assez bluffant. Une maison au look assez futuriste, en forme de Y avec des murs aux formes arrondies, entièrement montés en trois jours -contre trois semaines minimum sur un chantier traditionnel, grâce à un robot couplé à une imprimante 3D. Et on se retrouve avec un logement social de 95 mètres carrés, un séjour, une cuisine, deux chambres. Quand nous sommes à l'intérieur, nous avons l'impression d'être dans une maison tout à fait normale. Le projet a été initié par l’Université de Nantes et est réalisé avec des industriels comme Bouygues et Lafarge. Elle est habitée, il n'y a pas de malfaçons.

Personnaliser son habitat

Outre le temps et le prix, un autre avantage est qu'on peut complétement personnaliser la construction. Demain, il sera possible de construire des maisons de toutes les formes possibles et imaginables. Il faut voir le robot imprimante comme le prolongement de la main de l’architecte. Le vrai avantage, au-delà du temps gagné et du coût, est surtout architectural : on peut potentiellement réaliser n'importe quelle forme, personnaliser à l'extrême. Ne plus se contenter de maisons rectangulaires mais faire des courbes, des arrondis, avoir plusieurs types de maisons dans un même lotissement. Sur ce chantier à Nantes, cela a permis d’éviter d’abattre des arbres, la forme du bâtiment peut s’adapter à l’environnement qui l’entoure.

Certains vont rétorquer, comme souvent, que ces robots maçons vont supprimer des emplois. En réalité, ce sont les maçons qui peinent à embaucher aujourd'hui.

Par Anthony Morel

©2021 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)