Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionjeudi 19 mars 2020 à 12h16

Coronavirus: pourquoi des chantiers en cours s'arrêtent-ils et d'autres pas?


Les chantiers du Grand Paris Express sont à l'arrêt depuis deux jours.
Les chantiers du Grand Paris Express sont à l'arrêt depuis deux jours.
Les chantiers du Grand Paris Express sont à l'arrêt depuis deux jours. (©Thomas Samson - AFP)

Une fédération professionnelle du BTP (la Capeb) conteste ce jeudi une instruction du ministère de l’Intérieur aux préfets appelant à la reprise de l’activité économique. Le secteur demande du temps pour organiser la sécurité de ses travailleurs alors que le flou prévaut sur le terrain avec des chantiers qui s'arrêtent et d'autres qui continuent.

(BFM Immo) - Les entreprises du BTP qui bénéficiaient d’une souplesse par rapport au confinement généralisé car leur activité ne leur permet pas, pour la grande majorité de leurs salariés, de les placer en télétravail, ont pris conscience de la difficulté sur le terrain de poursuivre leurs travaux.

Ce jeudi matin, Jacques Chanut, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), a demandé sur l'antenne de Franceinfo un délai de "dix jours" au gouvernement pour que le secteur organise la sécurité de ses travailleurs.

"On ne sait pas si on peut travailler ou pas"

"Il y a des signaux très contradictoires puisque, au-delà du chantier lui-même qui pose de vrais questions en termes de protection de nos salariés, on ne sait pas si on peut ou pas travailler", a-t-il souligné.

Une autre fédération professionnelle du secteur (Capeb, confédération de l'artisanat et petites entreprises du bâtiment) conteste une instruction du ministère de l’Intérieur aux préfets appelant à la reprise de l’activité économique et considère que les entreprises travaillant sur les chantiers de BTP peuvent poursuivre leur activité. "C’est méconnaître totalement les métiers du BTP. La Cabep s’oppose à ces consignes qui ne garantissent pas la sécurité des salariés et fait peser de graves risques sur la responsabilité des chefs d’entreprises" a-t-elle fait savoir sur son site officiel ce jeudi 19 mars.

Le chantier de Notre-Dame arrêté

Certains très gros chantiers ont toutefois pris les devants, décidant d'arrêter leur activité. C'est le cas de celui de Notre-Dame de Paris dont les opérations de consolidation ont été interrompues dès lundi 17 mars afin de garantir la sécurité des ouvriers et techniciens.

De leur côté, tous les chantiers du Grand Paris Express sont à l'arrêt depuis deux jours, à la demande de la Société du Grand Paris. "On a énormément de remontées du terrain et de partenaires sociaux qui nous disent qu'il est impossible de travailler tout en respectant les règles" explique au Parisien, le directeur général du groupe NGE, impliqué dans la construction du futur RER qui ceinturera l'Ile-de-France. "Je crois vraiment qu'on a besoin de se poser, de discuter avec tous les acteurs de la filière, avec les administrations, pour savoir comment on peut faire pour protéger nos salariés avant qu'ils aillent travailler sur le chantier et qu'on soit bien tous d'accord sur la démarche" a déclaré Jacques Chanut le patron de la FFB dans une forme d'appel aux pouvoirs publics.

Frédéric Bergé pour BFM Immo

©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)