Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 17 novembre 2020 à 09h37

La pierre, un matériau qui séduit de plus en plus dans la construction


Carrière de pierre (illustration)
Carrière de pierre (illustration)
Carrière de pierre (illustration) (©Pixabay / pcdazero)

Les ventes de pierres pour le bâtiment connaissent un important rebond. A tel point que certaines carrières sont contraintes de refuser des commandes.

(BFM Immo) - Franck Violet et sa famille exploitent une carrière de pierres à Nogent-sur-Oise depuis 57 ans. Après des décennies où elle a été délaissée au profit du béton, la pierre est désormais de plus en plus recherchée. "On a vu ces dernières années une grosse évolution. On est obligé de refuser des affaires", confie sur BFMTV Franck Violet. De fait, le Syndicat national des industries de roches ornementales et de construction (le SNROC), cité début octobre par Le Parisien, estimait que les ventes de pierres avaient enregistré une croissance de 10% à 30% en 2019.

Si les promoteurs et les architectes se tournent de nouveau vers la pierre, c'est notamment par souci écologique. Cette matière solide est beaucoup moins polluante que le béton en matière d'émissions de CO2, quand elle est exploitée localement. "Il n'y a pas besoin de faire venir de la matière de très loin pour l'amener sur un chantier. Donc on économise de l'énergie. Mais aussi parce que cette matière n'est pas transformée. Donc cette matière, elle émet peu de carbone car il n'y a pas besoin d'utiliser de l'énergie pour la transformer", explique Antoine Viger-Kohler, architecte du cabinet TVK.

>> Partenariat BFM Immo : jusqu'à 4.000€ de prime pour les travaux de rénovation de votre logement avec la Prime Eco Energie Auchan

La pierre représente aujourd'hui 2 à 3% des matériaux de construction, selon le SNROC. Et elle est surtout utilisée comme habillage de la structure pour des immeubles neufs. La réduction du bilan carbone du bâtiment viendra cependant de l'utilisation de matériaux complémentaires peu émetteurs de CO2, tout comme de la baisse de la consommation d'énergie sur les chantiers.

Un coût plus élevé mais des avantages sur le long terme

L'enjeu est énorme pour le secteur du bâtiment. Les opérations de construction neuve et de rénovation, sur l'ensemble du cycle de vie des produits de construction et équipements mis en œuvre, représentaient en 2016 environ 7% des émissions de gaz à effet de serre de la France, selon un document publié en juin 2019 par l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et le cabinet Carbone 4.

Il existe cependant un frein évident : le coût de la pierre est plus élevé que celui du béton, de l'ordre de 10% à 15% de plus sur le gros oeuvre. Mais elle présente des avantages sur le long terme. "Dans plusieurs années, s'il faut la nettoyer, c'est très facile. C'est un entretien qui est très aisé. Il ne faut pas la remplacer. Ce n'est pas du tout comme un ravalement ou comme un bardage qu'on va devoir changer et refaire", juge Solange Jimenez, directrice d'opérations adjointe pour le promoteur immobilier Linkcity Ile-de-France.

Reportage de Justine Fontaine pour BFMTV

J.L. D. - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)