Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionjeudi 19 mars 2020 à 15h01

Le chantier pharaonique de Monaco pour gagner du terrain sur la mer est ralenti mais pas annulé


Vue de Monaco
Vue de Monaco
Vue de Monaco (©Valery Hache - AFP)

Ce projet doit permettre à Monaco de gagner 6 hectares sur la mer. Aujourd’hui, une quarantaine d’ouvriers y travaillent, au lieu des 300 habituels.

(BFM Immo) - Le chantier historique qui doit permettre à Monaco de gagner six hectares sur la Méditerranée est considérablement ralenti mais pas stoppé pendant la crise sanitaire du Covid-19. "Le chantier va se poursuivre a minima et est considérablement ralenti: le nombre de personnes sur le site passe de 300 compagnons ou ouvriers à une quarantaine, essentiellement pour la mise en sécurité du chantier, et ça va encore se réduire d'ici la fin de semaine", a-t-on précisé de même source.

Tous les collaborateurs des prestataires travaillant dans les bureaux sont en télétravail. La plateforme gagnée sur la mer est prévue pour être livrée à la fin 2020. Des zones sont déjà prêtes pour réaliser les fondations des cinq immeubles et quatorze villas qui doivent être édifiés d'ici 2025 et commercialisés.

"On ne ferme pas des chantiers comme une porte de placard"

"On ne ferme pas des chantiers comme une porte de placard", explique à Nice-Matin Patrice Pastor, président délégué de l'entreprise monégasque de travaux publics JB Pastor& Fils, qui fait partie de la société d'aménagement avec une dizaine d'autres investisseurs. "Le chantier Mareterra, chantier privé, restera ouvert, et les activités maritimes et terrestres seront limitées et feront l'objet d'un dispositif de suivi en parfaite adéquation avec les recommandations sanitaires que nous prenons très au sérieux", dit-il dans cette interview, inhabituelle pour ce dirigeant d'entreprise.

Un début de polémique a éclaté sur les réseaux sociaux, des résidents se plaignant du vacarme des engins de différents chantiers, alors que les mesures de confinement ont imposé l'arrêt de toute activité, y compris les casinos.

Lancé en juillet 2015, ce chantier, d'un montant total de 2 milliards d'euros, est sans équivalent, même au Moyen-Orient, en raison de ses contraintes sismiques et environnementales et de sa profondeur, à -50 mètres. Monaco espère ainsi attirer la clientèle haut de gamme que se disputent quatre ou cinq villes dans le monde, dont New York, Londres ou Singapour, cette clientèle capable de payer environ 100.000 euros le m2.

Avec AFP

D. L. - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)