Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionlundi 21 septembre 2020 à 11h17

Les douches seront obligatoirement à l'italienne dans les logements neufs en 2021


Douche à l'italienne
Douche à l'italienne
Douche à l'italienne (©Gregory Butler - Pixabay)

Le décret actant l'obligation d'adapter les salles de bain de logements neufs afin de pouvoir poser une douche à l'italienne a été publié le 17 septembre.

(BFM Immo) - Dès 2021, les douches à l'italienne seront obligatoires dans les logements neufs. Toutefois, il sera toujours possible d'avoir une baignoire, du moment qu'elle soit transformable facilement. Un arrêté publié le 17 septembre au Journal Officiel vient en effet d'acter cette décision. L'objectif est de rendre les salles de bain accessibles à tous, les rebords des douches bloquant jusqu'alors les personnes en fauteuil roulant mais pouvant également poser des problèmes aux personnes âgées valides qui peuvent trébucher.

Cela fait de longs moins que le gouvernement travaille à cette nouvelle obligation. En effet, le 3 décembre 2020, dans le cadre du Comité interministériel du Handicap (CIH), le gouvernement avait décidé de faciliter la pose de douches à l'italienne dans les logements neufs. Une mesure importante aux yeux du ministre du Logement de l'époque, Julien Denormandie. À tel point que certains appelaient ces douches de plain-pied, les "douches Denormandie".

>> Trouvez le meilleur prix pour vos travaux avec notre comparateur de devis

Sans aucun ressaut

Le ministère du logement précisait à l'époque à BFM Immo: "Pour les logements concernés, il s’agit de pouvoir avoir une douche à l’italienne, soit à la construction, soit quelques années plus tard, lorsqu’un occupant souhaitera faire enlever sa baignoire. Il reste possible d’avoir une baignoire plutôt qu’une douche". La FFB nous expliquait que "l’objectif de l’administration et des associations représentant les handicapés est de pouvoir enlever la baignoire afin d’avoir une douche à l’italienne par travaux simples. Il faut donc prévoir dès la construction une douche à l’italienne munie d’un siphon de sol, la baignoire éventuelle devra se brancher simplement sur le siphon de sol de la douche à l’italienne". Chaque logement devra avoir la possibilité d’avoir une douche à l’italienne. Concrètement, il faut prévoir l’évacuation de cette douche dans tous les cas. Ainsi, la baignoire sera munie d’une évacuation compatible avec le siphon de sol de la douche à l’italienne.

Mais il y a certains changements par rapport à la première mouture. Ainsi, dans la première version, le ressaut devait être limité, aujourd'hui, le texte que "la zone de douche accessible se fait sans ressaut".

Par ailleurs, cette obligation se fera en deux temps. Ainsi, "l'obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective dès le 1er janvier 2021 pour les appartements en rez-de-chaussée et les maisons individuelles en lotissement ou destinées à la location. Elle sera étendue au 1er juillet 2021 à l'ensemble des appartements desservis par ascenseur". Les maisons "construites pour le propre usage de leur propriétaire" ne seront pas concernées.

Des professionnels dubitatifs

Les douches à l'italienne ne font pas l'unanimité chez les professionnels du secteur. Lors de la première mouture, la FFB nous expliquait qu'une telle mesure obligerait à revoir les plans des logements: "Le volume de sécurité électrique (volume 2) correspond à la totalité de la surface des petites salles d’eau: ce qui interdit les prises de courant (sèche-cheveux, machine à laver le linge, etc…)". En effet avec les douches à l'italienne, le périmètre de sécurité dans lequel certains équipements sont interdits correspond quasiment à la taille de la salle de bain. De plus, la FFB se plaignait du surcoût qu'une telle mesure va engendrer. La douche à l'italienne nécessite "une chape flottante de 7 à 10 cm de béton, une étanchéité totale de la salle de bain et un siphon de sol spécifique".

Le dernier argument en la défaveur d'un tel équipement de salle de bain venait des assureurs qui notaient une augmentation des contentieux liés aux infiltrations et dégâts des eaux. D'ailleurs, l'Agence de qualité construction, dans son 14ème observatoire publié en juin 2019, montrait la progression importante des désordres liés aux équipements sanitaires, passant de 1% des malfaçons entre 1995-2005 à 6% en 2016-2018. "Cela pourrait être lié à la généralisation des douches à l'italienne, qui ont régulièrement des défauts d'étanchéité aux liaisons avec les murs", précisait alors Catherine Labat, experte construction au cabinet Neoxa.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)