Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmercredi 7 octobre 2020 à 15h14

Les premiers constructeurs du village des médias des JO de Paris ont été désignés


Les opérateurs immobiliers de la première partie du village des médias désignés
Les opérateurs immobiliers de la première partie du village des médias désignés
Les opérateurs immobiliers de la première partie du village des médias désignés (©Stéphane de Sakutin - AFP)

Les groupements Sogeprom, Demathieu et Bard Immobilier, ainsi qu'Ametis, Ideom et Gaïa promotion ont été choisis pour construire la première partie du village des médias.

(BFM Immo) - Les groupements Sogeprom, Demathieu et Bard Immobilier, ainsi qu'Ametis, Ideom et Gaïa promotion vont construire la première partie du village des médias, situé en Seine-Saint-Denis, pour les Jeux olympiques de Paris 2024, a appris l'AFP auprès de la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo). En septembre, les élus de Seine-Saint-Denis s'étaient fortement mobilisés autour de ce projet destiné à profiter aux habitants de ce département pauvre, craignant en effet qu'il ne soit raboté du fait de mesures d'économies rendues nécessaires pour l'organisation des JO.

Finalement, au terme de discussions entre l'Etat et les collectivités locales, il a été décidé que ce village, situé sur les communes de Dugny, La Courneuve et Le Bourget, qui comprendra à terme 1.300 logements ainsi que des équipements publics (gymnase, crèche et école) et des commerces, soit construit en deux étapes. Il y aura d'abord 700 logements puis 600 après les JO à horizon 2025, avec au total 20% de logements sociaux, représentant 90.000 mètres carrés, sur lesquels se grefferont 1.000 mètres carrés de commerces et services.

L'Etat donne un coup de pouce financier

Pour cette première phase, l'Etat donne un coup de pouce financier, via le plan de relance, pour la construction d'un gymnase, avaient indiqué la semaine dernière à l'AFP le président du département et le maire de Dugny. Une passerelle piétons-vélos doit aussi être construite autour de l'autoroute A1 et cette première phase comprend également "l'aménagement du terrain des Essences à La Courneuve et l'aménagement du Parc des Sports du Bourget", a précisé la Solideo dans un communiqué. Cette première partie sera prête à accueillir la presse du monde entier à l'été 2024 pour les 15 jours d'épreuves olympiques.

Le lot A ("Aire des vents") a donc été attribué au groupement Sogeprom, Demathieu & Bard Immobilier et le lot D (Plateau) a été attribué à Ametis, Ideom et Gaïa Promotion. Le choix de ce comité de sélection, réuni mercredi et présidé par Michel Cadot, le délégué interministériel aux Jeux Olympiques, sera validé au conseil d'administration de la Solideo du 13 octobre prochain. La Solideo, qui a un budget de 3,2 milliards d'euros, dont 1,4 milliard d'euros d'argent public, est chargée des constructions et aménagements pérennes faits dans le cadre des JO.

(Avec AFP)

D. L. - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)