Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionvendredi 10 juillet 2020 à 11h41

Malgré le coronavirus, le promoteur immobilier Kaufman & Broad pense finir l'année dans le vert


Kaufman & Broad plutôt optimiste pour 2020, malgré le virus
Kaufman & Broad plutôt optimiste pour 2020, malgré le virus
Kaufman & Broad plutôt optimiste pour 2020, malgré le virus (©Joel Saget - AFP)

Le groupe table sur un chiffre d'affaires annuel en déclin d'environ un tiers par rapport à 2019. Mais il estime pouvoir quand même enregistrer des bénéfices.

(BFM Immo) - Kaufman & Broad, l'un des principaux promoteurs immobiliers français, a promis de finir l'année dans le vert, malgré une chute de ses revenus à cause du Covid-19, bénéficiant de bonnes perspectives grâce à des ventes de logements auprès de grands investisseurs. "On pense qu'on sera positifs en résultat" en 2020, a résumé à l'AFP le PDG du groupe, Nordine Hachemi, à l'occasion de ses chiffres semestriels.

Entre décembre 2019 et mai 2020 - l'exercice est décalé d'un mois -, Kaufman & Broad a subi une chute de près de moitié de ses revenus (-45%) par rapport à un an plus tôt, à 385 millions d'euros. L'activité a été plombée par le strict confinement mis en place contre le Covid-19 entre mars et mai. Le secteur du logement a été contraint de mettre à l'arrêt de nombreux chantiers, le temps d'instaurer les mesures sanitaires nécessaires.

Pour autant, même si le bénéfice net semestriel du groupe s'est effondré (-95%) à 2,1 millions d'euros, Kaufman & Broad est parvenu à rester dans le vert, une performance qu'il compte confirmer sur l'ensemble de l'exercice. Le groupe table désormais sur un chiffre d'affaires annuel autour d'un milliard d'euros, soit un déclin d'environ un tiers par rapport à 2019 - avant la crise du coronavirus, il prévoyait une stagnation - et un bénéfice d'exploitation d'une soixantaine de millions, certes divisé par deux.

Des prévisions qui ne valent que si l'épidémie ne reprend pas

Ces prévisions, qui ne valent que si l'épidémie ne reprend pas, sont relativement favorables dans le contexte de crise économique, face auquel les acteurs du logement s'interrogent sur leur capacité à vite relancer des projets. Le groupe bénéficie notamment d'un bon niveau de ventes de logements ces derniers mois, malgré la crise sanitaire, alors même qu'elles ont nettement décliné auprès des particuliers.

Ce sont les grands investisseurs, publics et privés, qui sont venus à la rescousse, en particulier la filiale immobilière de la Caisse des dépôts. Jusqu'alors minoritaires dans les ventes du groupes, ces investisseurs en constituent maintenant les deux tiers. "On est allés les chercher", a commenté Nordine Hachemi. "Ca fait plusieurs années qu'on oriente les ventes vers les institutionnels: ça nous a permis d'être très efficaces pendant la période de confinement".

Au-delà du seul logement, le promoteur peut aussi compter sur un énorme projet de réaménagement du quartier de la Gare d'Austerlitz, remporté en début d'année aux côtés d'autres acteurs, qui prévoit notamment 50.000 mètres carrés de bureaux.

Avec AFP

D. L. - ©2020 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)