Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionmardi 1 juin 2021 à 19h09

Pour Emmanuelle Wargon, les mauvais chiffres de la construction ont un lien avec les élections locales


La ministre chargée du Logement a justifié les mauvais chiffres de
La ministre chargée du Logement a justifié les mauvais chiffres de
La ministre chargée du Logement a justifié les mauvais chiffres de (©BFM BUSINESS)

Invitée de BFM Business ce mardi, la ministre chargée du Logement a justifié les mauvais chiffres de la construction par l’arrivée des élections locales. "Ce sont des cycles", assure Emmanuelle Wargon.

La politique du Logement menée par le gouvernement peine à faire ses preuves. Le nombre de permis de construire est en baisse de -1,5% sur la période allant de février à avril, comparé aux trois mois précédents. Invitée sur notre antenne ce mardi, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du Logement a reconnu que les chiffres n'étaient "pas encore rassurants".

"Quand on compare les trois derniers mois aux douze derniers mois avant la crise, car comparer à l'année dernière ne veut pas dire grand-chose, on est à -4% sur les permis de construire. On n'a pas retrouvé le niveau d'avant-crise mais on n'en est pas si loin", défend la ministre, invitée du Grand Journal de l’Eco.

"Mais quand on regarde d’un peu plus près, la construction est très dynamique pour les maisons individuelles [+6,4%]. En revanche, elle est autour de 12% pour les logements collectifs. Or, c'est bien de cela qu'on a besoin", admet Emmanuel Wargon qui reconnaît qu'il s'agit "d'un problème".

Des cycles qui dépendent des élections locales

Afin d'encourager la construction de logements collectifs, le ministère du Logement travaille avec des élus. Certains ont été nommés à la tête de commissions. "C'est une crise d'offre, pas de demande. D'ailleurs les prix montent", affirme la ministre qui compte sur ces élus pour dynamiser le marché.

Pour Emmanuelle Wargon, les chiffres ne sont pas si mauvais. "Si on regarde les chiffres de la construction sur le long terme, on a autorisé 380.000 logements en 2020. C'est moins que d'habitude, mais c'est autant qu'en 2014, dernière année des municipales. Ce sont aussi des cycles qui ont un rapport avec les élections locales", assure la ministre. Pour rappel, les élections municipales se sont déroulées l'année dernière et le premier tour des élections régionales auront lieu le 20 juin.

LaVieImmo.com

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)