Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Construction
LaVieImmo.com
ConstructionConstructionsamedi 17 avril 2021 à 07h00

Si vous avez réalisé des travaux, vous êtes responsables des vices de construction en cas de revente


Le vendeur qui a fait des travaux doit plusieurs garanties
Le vendeur qui a fait des travaux doit plusieurs garanties
Le vendeur qui a fait des travaux doit plusieurs garanties (©Pixabay / Bboellinger)

Un vendeur avait réalisé des travaux. Mais ils ne respectaient pas les normes.

(BFM Immo) - Le vendeur d'un bien immobilier qui y a réalisé des travaux est, en plus de la garantie décennale, responsable des vices de construction qui ne relèveraient pas de cette garantie. La garantie décennale couvre les défauts qui rendent l'ouvrage "impropre à sa destination" alors que la simple mauvaise exécution des travaux engage la responsabilité civile, ce qui peut se cumuler, selon la Cour de cassation.

>> Partenariat BFM Immo : profitez des aides de l’Etat pour financer la rénovation énergétique de votre maison avec Hellio

L'affaire opposait un vendeur, qui avait lui-même fait des travaux, à l'acquéreur de sa maison. Le vendeur avait refait la toiture, mais sans respect des normes, et avait créé une cheminée, sans respecter non plus les normes, ce qui créait un risque grave d'incendie. Ayant réalisé de gros travaux, il est réputé être constructeur, a rappelé la Cour de cassation, et il doit la garantie décennale. Mais il doit aussi, comme simple vendeur, livrer un bien sans défauts.

Il est réputé être constructeur

Il y a peut-être des défauts dans la toiture, mais ils n'empêchent pas d'utiliser la maison, ils ne la rendent pas "impropre" à l'utilisation, et donc la garantie décennale est inapplicable, disait le vendeur.

Les juges ont admis ce raisonnement, mais ils ont ajouté que si la toiture ne devait pas être refaite au titre de la garantie décennale puisqu'elle n'empêchait pas d'habiter, elle devait l'être au titre des vices de construction puisqu'elle présentait d'importants défauts. Le bien avait donc été livré avec des défauts.

(Cass. Civ 3, 1.4.2021, X 19-17.599).

Avec AFP

D. L. - ©2021 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)