Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 19 mars 2009 à 12h18

11 logements sociaux sous une "peau" de métal dans le Marais


(©dr)

(BFM Immo) - Une audacieuse opération de rénovation-extension immobilière a été inaugurée mercredi par Dominique Bertinotti, maire (PS) du IVe arrondissement de Paris.

Onze logements sociaux sont concernés sur ce site, à l’angle des rues Saint-Antoine et de Turennes, dans un quartier où l’habitat social fait défaut. Deux commerces de proximité ouvriront également au rez-de-chaussée du bâtiment dès juillet prochain. C’est sur concours que les architectes de la Maison d'architecture d'Île-de-France, Karine Chartier et Thomas Corbasson, ont été retenus en 2003, pour réhabiliter partiellement cet immeuble du XVIIe siècle. Les travaux ont ensuite été réalisés sous la maîtrise d’ouvrage de la Société Immobilière d’Economie Mixte de la ville de Paris (SIEMP), et l’ensemble a été livré le 1er mars dernier.

Le maximum de terrasses En raison notamment de la « difficulté » de la parcelle à rénover – une pièce triangulaire qui va de 0 cm à 3.50 m, par 30 m de long – ce programme avait fait l’objet d’une longue concertation, et de 3 ans d’études préalables. Le résultat : une « peau » métallique mobile, ainsi que la définit Thomas Corbasson, qui remplit à la fois les rôles de claustras, de brise-soleil, et de respiration, permettant ainsi de « diminuer de 5 degrés la température en été ». Des passerelles extérieures animent également cette curieuse façade. Les architectes ont ainsi pu réaliser le maximum de terrasses admissibles selon la réglementation, chaque logement en étant équipé. Ouverts sur l’extérieur à travers ce fronton triangulaire habillé de métal, les logements sont plutôt orientés sur la rue de Turenne. Seule une des chambres donne sur la rue Saint Antoine, et une autre sur une courette intérieure.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)