Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 1 octobre 2020 à 10h14

Action Logement, la machine à cash du logement social


Action Logement publie de bons résultats en 2019
Action Logement publie de bons résultats en 2019
Action Logement publie de bons résultats en 2019 (©Philippe Huguen - AFP)

L'organisme a publié ses comptes pour l'année 2019. Et ils témoignent d'une excellente santé financière.

(BFM Immo) - Les comptes d'Action Logement témoignent d'une situation florissante l'an dernier, en pleine polémique avec l'Etat qui compte prélever un milliard d'euros à cet organisme géré par le patronat et les syndicats. Le géant des HLM a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard d'euros "porté par l’activité immobilière à près de 80%", que peuvent envier la plupart des acteurs privés du logement français, et dispose d'une trésorerie de neuf milliards. Elle se décompose ainsi : 5,9 milliards d’euros sur Action Logement Services (ALS), 2,4 milliards d’euros sur Action Logement Immobilier (ALI), et 0,7 milliard d’euros sur l’Association Foncière Logement.

Action Logement a donc fait encore mieux qu'en 2018, première année depuis 1953 où il publiait ses comptes. En effet, le groupe avait alors dégagé 1,15 milliard d'euros de bénéfices (pour 8,5 milliards d'euros de revenus).

Des chiffres à faire pâlir le secteur privé. A titre de comparaison, Nexity, le premier groupe immobilier privé français, affichait en 2019 un chiffre d'affaires de 4,5 milliards d'euros et un résultat net (avant éléments non courants) de 163 millions d'euros, selon ses comptes annuels.

Une trésorerie gigantesque

L'organisme paritaire (ex 1% Logement), financé par une taxe prélevée auprès des entreprises, met par ailleurs en avant sa capacité à construire des logements, au moment où le gouvernement compte lui prélever un milliard d'euros pour alimenter le budget de l'an prochain. Le gouvernement a justifié ce prélèvement en promettant de l'affecter uniquement aux aides au logement (les APL) et en soulignant qu'Action Logement avait à sa disposition d'importantes réserves financières.

De fait, le groupe a fait état mercredi d'une trésorerie de 9 milliards d'euros (contre 8,3 milliards d'euros à fin 2018). Le groupe s'est justifié, dans un communiqué, en arguant que ces réserves élevées étaient nécessaires à la bonne mise en oeuvre de ses projets, en premier lieu un vaste plan annoncé début 2019 pour aider les salariés à mieux se loger.

Un patrimoine de plus d'un million de logements

En 2019, l’activité immobilière demeure soutenue avec 42.038 nouveaux logements sociaux et intermédiaires programmés et 25.200 mis en réhabilitation. Le patrimoine immobilier des 56 filiales d’ALI s’élève à 1.032.499 logements sociaux et intermédiaires, ce qui représente près de 4 millions de personnes logées.

La polémique entre Action Logement et le gouvernement, qui a aussi renoncé à lui verser une aide de 300 millions d'euros, va par ailleurs au-delà des aspects financiers. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, a fait part de l'intention du gouvernement de réformer la "gouvernance" de l'organisme, géré de concert par patronat et syndicats, un souhait qui fait naître des craintes de reprise en main par l'Etat au sein du groupe et d'autres acteurs du logement social.

(Avec AFP)

D. L. - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)