Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 4 juin 2009 à 11h47

Akerys se défend des accusations de tromperie


(LaVieImmo.com) - Assigné en justice par l’UFC-Que Choisir, le promoteur Akerys se défend d’avoir voulu tromper ses clients investisseurs locatifs.

L’UFC, dans le cadre d’une mise en garde contre « les pratiques commerciales tendancieuses » de certains promoteurs immobiliers, a annoncé hier qu’elle avait déposé une plainte pour « tromperie » contre Akerys auprès du procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris (cliquez ici). Au centre de l’accusation : l’argumentaire fourni par la société à ses commerciaux, qui « présente l’avantage fiscal comme une certitude » et aurait conduit « des milliers d’investisseurs » à méconnaître les risques qu’ils encouraient en investissant, souvent dans des zones sans réel besoin locatif.

« Particulièrement surpris » par ces accusations, François Jouven, président d’ Akerys , assure ne pas comprendre les fondements de l’action en justice. « Le choix des opérations d’investissement répond toujours à des critères de sélection rigoureux sur la réalité du marché locatif », explique-t-il dans un communiqué. Avant de rappeler l’existence de cartes, « reprises dans la presse », dressant « la liste des localités où il faut investir et celles où il faut différer les opérations ». M. Jouven insiste également sur le fait que les conseillers Akerys fournissent « systématiquement » des études sur le marché locatif aux investisseurs, et ne s’adressent qu’« à des investisseurs qui peuvent bénéficier de déductions ou de réductions fiscales ».

5 000 lots peinent à trouver des locataires « D’une façon générale sur les 300 000 logements livrés par les promoteurs français depuis 2003 dans le cadre des incitations Robien/Borloo il est estimé par les instances professionnelles qu’environ 5 000 lots peinent à trouver des locataires, soit 1,5 % de la production de la période », ajoute M. Jouven.

L’UFC espère obtenir une sanction financière contre Akerys . « Dans l’attente de pouvoir prendre connaissance du fond du dossier », le promoteur « se réserve le droit de se protéger par toutes les voies qui lui apparaîtront utiles ».

E.S.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)