Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 23 mars 2018 à 15h22

Berlin assouplit les règles des locations touristiques


Les Berlinois sont désormais autorisés à louer leur logement entier via Airbnb
Les Berlinois sont désormais autorisés à louer leur logement entier via Airbnb
Les Berlinois sont désormais autorisés à louer leur logement entier via Airbnb (©Martin Bureau - AFP)

Les Berlinois sont désormais autorisés à louer leur logement entier sur les plateformes type Airbnb. Les propriétaires d'une résidence secondaire pourront le faire dans la limite de 90 jours par an, à condition de ne posséder aucun autre appartement ou maison dans la capitale.

(LaVieImmo.com) - Berlin lâche du lest sur les meublés touristiques. La ville la plus peuplée et la plus touristique d'Allemagne a assoupli jeudi sa politique d'encadrement des locations temporaires via des plateformes comme Airbnb. Elle était jusqu'alors l'une des plus strictes en Europe. La nouvelle loi qui entrera en vigueur le 1er mai 2018 distingue deux cas de figure: d'un côté, les ménages propriétaires d'une résidence principale pourront désormais mettre en location leur logement entier, alors qu'ils n'étaient n'autorisé qu'à louer une pièce de leur appartement ou de leur maison.

De l'autre, les propriétaires d'un pied-à-terre dans la capitale allemande pourront le louer sur Airbnb mais dans la limite de 90 jours par an, et à condition qu'ils ne disposent pas par ailleurs d'une résidence principale ou d'un autre appartement à Berlin.

En revanche, tous ceux qui ne respectent pas les règles s'exposent à de lourdes sanctions. Pour louer sur Airbnb, il leur faudra faire une demande officielle. À défaut, ils risquent aujourd'hui une amende pouvant atteindre 100.000 euros. Et à en croire le Berliner Zeitung, les autorités berlinoises aimeraient porter son montant à 500.000 euros, comme c'est déjà le cas à Munich.

Manque d'efficacité

Alexander Schwarz, le patron de Airbnb Allemagne, s'est félicité dans un communiqué de ces modifications, estimant qu'elles allaient permettre aux "gens normaux de partager leur appartement avec des voyageurs". Ces modifications interviennent alors que "la Cour administrative de Berlin a confirmé dans plusieurs décision que la location d'appartement n'avait pas d'impact sur le marché immobilier" de la capitale allemande, a ajouté le géant californien.

La ville de Berlin, où les prix de l'immobilier ont fortement grimpé ces dernières années, a cherché à encadrer strictement les mises en location en ligne, estimant qu'elles avaient conduit à retirer du marché locatif des logements qui sont proposés à la place aux touristes, favorisant la hausse des loyers. Mais les autorités se sont rapidement aperçues que l'interdiction n'était pas efficace et que beaucoup de propriétaires la contournaient.

Elles ont en outre essuyé un déluge de plaintes devant les tribunaux: en août 2016, quelques mois à peine après l'entrée en vigueur du texte, un tribunal avait ainsi admis une exception pour les propriétaires de pied-à-terre dans la capitale allemande. Selon l'administration berlinoise, 20.000 à 30.000 logements ou pièces sont louées à titre temporaire à des touristes.

Avec AFP

J. M. - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)