Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 13 avril 2020 à 07h00

Comment certains diagnostics immobiliers pourront être réalisés malgré le confinement


Le protocole permettrait de réaliser des diagnostics
Le protocole permettrait de réaliser des diagnostics
Le protocole permettrait de réaliser des diagnostics (©Joel Saget - AFP)

L’un des points de blocage actuellement à la signature des actes de vente est la réalisation des diagnostics immobiliers. La filière a mis en place un protocole pour réussir à les réaliser malgré le confinement.

(BFM Immo) - Si les actes de vente peinent à être signés actuellement, cela est notamment dû à l’impossibilité de réaliser les diagnostics immobiliers en plein confinement. Mais les acteurs de la filière du diagnostic immobilier (DPE, gaz, plomb, amiante, termites, loi Carrez, électricité...) ont réussi à mettre en place un protocole qui permettrait de les effectuer.

Dans un communiqué, la Fédération nationale de l'immobilier (la Fnaim) explique : "La profession, en cohésion avec l’ensemble des acteurs de la filière du diagnostic immobilier (laboratoires d’analyses) détermine, en ce moment, quelles seront les process stricts à mettre en œuvre afin de re-modéliser nos activités par type de diagnostics, de clientèle, de zones géographiques et de modalités d’intervention, actuellement et dès le retour des commandes. L’aide à l’évaluation des risques est notre principale compétence et nous sommes prêts à travailler aux côtés de nos clients à l’élaboration de protocoles adaptés à la crise sanitaire que nous traversons. En relation avec les directions techniques et les comités sociaux économiques (CSE), nos entreprises étudient la mise en place de ces protocoles sûrs et sécuritaires respectant les gestes barrières que nous soumettrons aux pouvoirs publics".

Ce guide sera publié mardi 14 avril. En attendant, EX’IM France, une entreprise spécialisée dans le diagnostic immobilier et le repérage d’amiante, dévoile son protocole de reprise d'activité. Cela permet de réaliser des missions de "diagnostics immobiliers, carottages bitumineux, repérages avant travaux ou démolition, missions de mesures d’empoussièrement, de qualité d’air intérieur, ..."

Tout d’abord, l’entreprise rappelle évidemment les gestes barrières et impose des règles de base : le déplacement pour un diagnostic doit être à proximité (aucune nuit d’hôtel), le technicien prévoit lui-même son déjeuner et il y a un seul technicien par voiture.

Les procédures "risquées" sont reportées

Ensuite, EX’IM a hiérarchisé les risques. Ils vont de très faibles où les locaux sont vides d'occupants 48 heures avant et après l’intervention, passant par faibles (locaux vides d'occupants 48h avant et après l’intervention, mais avec passage dans des parties communes) et à moyens où les locaux sont vides d’occupants mais sans le respect des 48h ou avec l’intervention d’une tierce personne (comme un ascensoriste). Et enfin, il y a le risque élevé où les occupants sont présents. “Il a été acté avec l’ensemble de la filière que les interventions en milieu occupé devront être reportées car trop à risque”, précise Yannick Ainouche, PDG d'EX'IM. Impossible donc dans ce cas de faire un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour un logement s'il est occupé. Ce dernier est pourtant obligatoire pour une vente.

Yannick Ainouche ajoute que “dans un premier temps, seul les prestations dans les locaux vides et en milieu extérieur seront réalisées”. Chaque niveau de risque dispose de sa procédure détaillant les actions à respecter de la préparation au retour en agence (validation et rappel auprès du client, port des gants de la visière, lavage des mains, décontamination des boutons/poignées/et autre matériau touché avant et après intervention, gestion des déchets spécifique au Covid19. “Associé à ce mode opératoire, nous avons réalisé des check-lists à l’attention pour nos client particulier ou professionnel afin de vérifier la faisabilité de réaliser la prestation”, précise Yannick Ainouche.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 14/04/2020 à 16:09 par Ancien1863364

    Mr Ainouche ( EX'IM ) profite de la situation pour récolter tous les lauriers et mettre sa société en avant !!! Votre préoccupation du moment est de faire le tour des journaux pour faire votre publicité.Ce Monsieur n'a aucun respect vis à vis de ces confrères !!
    En faite c'est l'ensemble de la profession, 28 représentants de groupe de diagnostiqueur immobilier, la Fnaim , la Fidi ainsi L'l’OPPBTP qui ont tous travaillé sur un protocole de reprise
    d'activité.
    A l’écouter, Mr Ainouche ( EX'IM ) à tout fait tout seul comme un grand !!!
    Le monde n'est pas prêt de changer avec des gens pareils !!

  • 1 Reco 13/04/2020 à 08:17 par marc19

    Ce n'est pas la peine de s'exciter sur les diags , il n'y a plus de vendeurs , encore moins d'acheteurs.............. ....tout restera figé un certain temps, des mois certainement .