Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 6 mai 2020 à 14h00

Comment les déménageurs s'organisent pour reprendre à 100% le travail le 11 mai


Les déménagements vont reprendre
Les déménagements vont reprendre
Les déménagements vont reprendre (©Loic Venance - AFP)

Si le secteur a pu réaliser certains déménagements pendant le confinement, il se prépare à une reprise totale pour le déconfinement. Des règles ont été prises en ce sens.

(BFM Immo) - Si pendant la période de confinement l’activité de déménagement n’a jamais été stoppée, elle était fortement ralentie. Le secteur du déménagement se prépare donc à une reprise totale de l’activité le 11 mai. Certains déménagements étaient autorisés depuis le 1er avril pendant le confinement. Il s’agit de ceux qui possédaient un caractère urgent et justifiés par une attestation. De plus, les déménageurs ont utilisé ce temps pour préparer les futurs déménagements. Le réseau de franchisés "Les déménageurs bretons" explique avoir mis l’accent sur l’aspect commercial “afin de garder le lien avec nos clients et nous avons pu préparer leur déménager à distance grâce à la visite virtuelle de leur logement”.

Pour les déménagements à venir post-confinement, après le 11 mai donc, le ministère des Transports a assoupli les règles de circulation des poids lourds. “Un arrêté du 2 mai définit de nouvelles conditions de circulation des camions de déménagement plus avantageuses, moins contraignantes et sur la base du volontariat. Les déménageurs pourront désormais circuler les jours fériés, le samedi et dimanche ainsi que durant les chassés croisés de juillet/août”, nous précise Les déménageurs bretons. Jusqu’à présent, la circulation des camions était fortement limitée durant ces périodes. “Cela nous permettra de faire face à la forte demande des prochains mois après cette période ralentie”.

Garantir la sécurité

Mais de quelle manière les prochains déménagements seront-ils réalisés pour garantir la sécurité? Le réseau Les déménageurs bretons a décidé de préparer un guide livrant conseils et bonnes pratiques pour assurer aux clients et équipes la sécurité sanitaire la plus élevée: distance de sécurité entre les déménageurs et les clients, respect des gestes barrières, kit sanitaire, kit hygiène, kit dépannage/sécurité et kit de communication. “Nous nous appuierons également sur les recommandations du ministère des Transports. Un livret est actuellement en cours de validation entre le ministère des Transports, l'OTRE (l’organisation des transporteurs routiers européens, NDLR) et la chambre syndicale du déménagement et nous suivons l'évolution de celui-ci au jour le jour”, précise le réseau.

Les agences, elles, se sont équipées de gants, savons, masques, gels hydroalcooliques, et thermomètres. “Chacune des agences a été libre de faire appel à des initiatives locales et régionales pour se procurer des équipements complémentaires. A titre d’exemple, notre franchise de Soissons s’est procurée des visières pour éviter les postillons, premier vecteur de transmission du virus”, expliquent Les déménageurs bretons.

50% de chiffre d’affaires de juin à septembre

Et les déménageurs s’attendent à une reprise de l’activité sur des chapeaux de roues. La haute saison du déménagement s’annonce extrêmement dense cette année, preuve en est les demandes de devis en forte augmentation. “Le réseau Les déménageurs bretons réalise environ chaque année 50 % de son chiffre d’affaires de mi-juin à mi-septembre et nous anticipons que ce chiffre soit encore plus élevé cette année”, précise le réseau. “N’oubliez pas que nos équipes ont subi le confinement comme nous tous et sont extrêmement impatientes de repartir sur le terrain pour faire ce qu’elles maîtrisent le mieux: servir leurs clients”.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)