Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 1 avril 2021 à 09h35

Confinement: Peut-on annuler sa réservation de vacances sur Airbnb et Abritel et se faire rembourser?


Il faut bien faire attention aux conditions d'annulation sur Airbnb
Il faut bien faire attention aux conditions d'annulation sur Airbnb
Il faut bien faire attention aux conditions d'annulation sur Airbnb (©AFP)

Le président de la République a annoncé mercredi un nouveau tour de vis pour contenir la propagation de l'épidémie. Les Français qui voulaient partir en week-end ou en vacances vont devoir annuler leur location. Si les annulations sont possibles sur Airbnb ou Abritel, il faut faire attention aux conditions.

C'est un nouvel épisode de la crise du coronavirus. Face aux mauvais chiffres épidémiologiques, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé mercredi un nouveau tour de vis avec 4 semaines de confinement sur tout le territoire métropolitain. Et les Français qui espéraient partir quelques jours en vacances se retrouvent bloqués. Mais peut-on annuler sa réservation sur les plateformes de location saisonnière?

Sur Airbnb, la principale plateforme de ce type, il est toujours possible d'annuler sa réservation mais il existe des conditions. Airbnb rappelle qu'il n'est "pas une agence de voyage ni une agence immobilière. Airbnb est une plateforme sur laquelle des hôtes qui proposent un logement et des voyageurs entrent directement en relation". C'est pourquoi "les hôtes sur Airbnb choisissent leur politique d'annulation. Elles sont indiquées clairement et les voyageurs l’acceptent au moment de la réservation".

Faire attention aux politiques d'annulation

La majorité des annonces sur Airbnb ont des politiques d'annulation flexibles ou modérées, qui permettent toutes deux un remboursement intégral pour les annulations effectuées entre 5 jours et 24 heures avant l’arrivée dans le logement, quelles que soient les circonstances. Mais ce n'est pas le cas de toutes les annonces. Il faudra donc bien y prêter attention au moment de la réservation.

Airbnb précise avoir organisé l'an dernier des conférences en ligne avec les hôtes français pour les sensibiliser sur l'importance de proposer des conditions d’annulation souples dans cette période d’incertitude pour les voyageurs. Et la plateforme a mis en place un nouveau filtre de recherche afin de permettre aux voyageurs de trouver et de réserver plus facilement des hébergements dont la politique d’annulation est flexible.

Le cas particulier des malades du Covid

Les réservations de logements et d'expériences Airbnb effectuées après le 14 mars 2020 ne sont pas couvertes par la politique relative aux cas de force majeure, sauf si le voyageur ou l'hôte est actuellement malade du Covid19. Airbnb nous précise: "Les voyageurs qui ont contracté la Covid-19 peuvent prétendre à un remboursement intégral ou à un crédit de voyage et doivent transmettre des justificatifs lors de leurs demandes de remboursement"

Attention, Airbnb ajoute bien: "Les circonstances liées au Covid-19 suivantes ne sont pas couvertes: les perturbations et annulations de modes de transport ; les conseils et restrictions aux voyageurs ; les recommandations de santé et les mises en quarantaine ; les modifications apportées à la loi en vigueur ; et d'autres mandats gouvernementaux, comme les ordres d'évacuation, les fermetures de frontières, les interdictions de location de courte durée et les exigences relatives au confinement. Les conditions d'annulation de l'hôte s'appliqueront selon les modalités habituelles." Depuis que le Covid-19 a été déclaré pandémie mondiale par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Airbnb n'applique donc plus sa politique relative aux cas de force majeur, considérant que le Covid-19 et ses conséquences ne sont plus ni imprévus ni inattendus.

Et pour Abritel?

Sur Abritel, la politique d'annulation dépend là encore de chaque propriétaire. Il faudra donc négocier avec ce dernier. "Les politiques d’annulation sont établies par les propriétaires et gérants immobiliers et doivent être respectées. Si vous vous trouvez déjà dans la période de pénalité en cas d’annulation, veuillez vous adresser directement au propriétaire/gérant immobilier pour demander s’il est possible de trouver un compromis et de reprogrammer votre séjour à une date ultérieure", détaille Abritel.

"Si vous avez annulé un voyage comprenant une protection contre les dommages ou une assurance voyage, veuillez contacter directement votre assureur Generali pour obtenir un remboursement de l'un ou l'autre de ces produits", précise par ailleurs la plateforme.

Et pour Gîtes de France?

Gîtes de France, sur son site internet, prévient les vacanciers : "Nos services de réservation vous donneront le choix entre le report ou le remboursement de votre séjour. Si vous choisissez le report, nous transférerons sur votre nouveau contrat l'ensemble des sommes versées, incluant les frais de service ainsi que la prime d'assurance. Si vous demandez à être remboursé, nous conserverons les frais de services ainsi que la prime d'assurance. En cas d'annulation de votre séjour à des dates en dehors de cette période, les conditions générales de vente signées lors de la finalisation de votre contrat, s'appliqueront".

Diane Lacaze

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/04/2021 à 11:20 par y.hirrien@gmail.com

    Bonjour,
    Le cas de force majeure ne s'applique malheureusement pas lorsque vous avez la COVID et devez annuler votre location. Légalement, rien de vous empêche d'honorer votre contrat, vous êtes juste "malade". Nous l'avons expérimenté l'été dernier, nous avons contracté la COVID la veille de notre départ, le propriétaire n'a rien voulu entendre. Il a fallu une longue bataille d'avocats pour récupérer 30% du montant de la location, mais la loi n'était pas de notre côté.
    Pensez plutôt à prendre une bonne assurance maladie pour vous couvrir.