Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 21 janvier 2020 à 09h47

Fichier des locataires mauvais payeurs: Denormandie "complètement contre"


Julien Denormandie sur BFMTV et RMC
Julien Denormandie sur BFMTV et RMC
Julien Denormandie sur BFMTV et RMC (©BFMTV)

Julien Denormandie, ministre du Logement, était l'invité de BFMTV-RMC. Il est notamment revenu sur le fichier des locataires mauvais payeurs que veut créer la Fnaim.

(BFM Immo) - La position de Julien Denormandie sur le fichier national des locataires mauvais payeurs est claire et affirmée: "Je suis complètement contre". Plusieurs acteurs de l'immobilier, dont la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), plaident pour la création d'un fichier "des accidents de paiement des locataires". Concrètement, il s'agirait d'une liste noire des locataires qui n’ont pas payé le loyer de leur habitation depuis au moins trois mois, selon les informations de Capital. Les noms des mauvais payeurs seraient alors maintenus dans la base de donnée pendant au maximum trois ans. Une façon pour les agents immobiliers d'exclure les profils à risque de la location. Une société, baptisée Arthel, serait créée pour l'occasion afin de gérer le fichier en question, avec plusieurs acteurs dont Foncia et Nexity au capital. Indication importante: les propriétaires n'auront pas accès à la base donnée.

"C'est à l'opposé de la politique que je mène", explique Julien Denormandie au micro de BFMTV-RMC. "Le drame dans notre pays, c'est qu'on oppose les propriétaires et les locataires. On stigmatise les deux". Le ministre du Logement estime qu'une telle liste renforcera l'idée que les locataires sont des mauvais payeurs alors que les impayés ne représentent, selon lui, qu'environ 1% des locataires. Il ne comprend pas "cette société où dès que quelqu'un est en difficulté, on le blackliste".

Pour l'instant, rien n'est joué pour la création de ce fichier. La Fnaim doit obtenir le feu vert de la Cnil. Si Julien Denormandie ne peut pas s'opposer à cette création, il a déjà prévu d'en discuter avec le président de la Fnaim et voir ce qu'il proposer. Sa solution actuelle est "un propriétaire qui a un bien en location va sur Visale.fr. C'est l'État qui garantit, c'est gratuit". Seul bémol, il faut louer votre bien à quelqu'un de moins de 30 ans.

Nouvelle prime à la rénovation énergétique

Par ailleurs, Julien Denormandie est également revenu sur sa nouvelle prime à la rénovation énergétique. Il explique que le crédit d'impôt qui existait jusque-là (le CITE ou crédit d'impôt transition énergétique) n'était utilisé que par les ménages les plus aisés car l'Etat ne remboursait que 18 mois après les dépenses. Les ménages les plus pauvres n'avaient pas la trésorerie suffisante. Avec la nouvelle prime, le remboursement sera versé entre 15 jours et un mois. Cette prime rénov concerne "50% des foyers les plus modestes. L'année prochaine, elle sera étendue à tout le monde sous conditions de ressources".

Et enfin, le ministre du Logement a parlé des APL dont la réforme arrivera le 1er avril. Un retard qu'il explique par l'importance du chantier.

D. L. - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)