Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 22 novembre 2007 à 16h35

Hausse de 5.7% des charges de copropriété en 2006


(BFM Immo) - La croissance des charges de copropriété s’est accélérée l’année dernière selon l’Observatoire de la Confédération nationale des administrateurs de biens (CNAB), pour la cinquième année consécutive.   Le niveau de ces charges a progressé de 5.7% en 2006, contre un taux de croissance de 4.8% en moyenne depuis 2002.   Toutes les composantes de dépenses n’ont pas évolué au même rythme : si certaines, dont le poids est faible dans l’ensemble des charges, participent peu à la détermination des changements observés, d’autres ont un effet déterminant, que ce soit en raison de leur poids important ou de leur forte variation annuelle. Ainsi, les impôts locaux, les charges d’entretien, ou de consommation électrique n’ont eu qu’un un effet minime sur la hausse observée ; les dépenses d’eau froide ou de chauffage, qui ont un poids important, mais aussi les charges d’entretien de chauffage, qui varient beaucoup, ont au contraire joué un rôle primordial. La CNAB note que cinq composantes représentant 47% du total des dépenses (chauffage, assurances générales, sociétés extérieures, honoraires du syndic et travaux d’entretien) expliquent à elles seules 77.2% de l’évolution observée en 2006.   L’étude, menée par Michel Mouillart, Professeur d’Economie à l’Université de Paris X – Nanterre, met par ailleurs l’accent sur les différences « très fortes » entre les niveaux de charges observés dans les différentes villes de France. Ainsi, en 2006, les copropriétaires ont payé en moyenne 23.7 euros de charges par mètre carré à Paris, mais seulement 7.4 euros à Rodez et 16.7 euros à Strasbourg. La moyenne nationale ressort à 21.1 euros le mètre carré. Ces différences tiennent aux spécificités climatiques de chaque ville, ainsi qu’aux différentes formes architecturales ou pratiques d’amélioration et d’entretien. De la même manière, les taux de croissance observés varient d’une ville à l’autre : +9.7% à Paris, +5.6% à Lille, qui se situe dans la moyenne nationale, et +3.7% à Strasbourg, où la hausse est la plus lente.

LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)