Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 2 août 2017 à 17h51

JO de Paris 2024 : sur Airbnb, les prix flambent déjà


Certains propriétaires se frottent les mains dans la perspective des JO de 2024 à Paris
Certains propriétaires se frottent les mains dans la perspective des JO de 2024 à Paris
Certains propriétaires se frottent les mains dans la perspective des JO de 2024 à Paris (©John MacDougall - AFP)

Alors que la ville de Paris devrait accueillir Les jeux olympiques de 2024, certains propriétaires ont senti la bonne affaire, imaginant déjà la location de leur logement à des tarifs exorbitants.

(LaVieImmo.com) - C'est une mine d'or pour les propriétaires d'un bien immobilier. Des événements sportifs internationaux comme l'Euro de football ou Les jeux olympiques (JO) permettent à bon nombre de ménages habitant dans la ville organisatrice de gagner beaucoup d'argent en proposant leur logement à la location à des tarifs parfois exorbitants.

Alors que Paris devrait logiquement être retenue pour accueillir les JO de 2024, certains internautes ont déjà annoncé la couleur aux visiteurs qui souhaiteraient loger à proximité de l'un des 33 sites olympiques prévus, de la Tour Eiffel au Stade de France en passant par le château de Versailles.

Car à l'ère des plateformes de location type Airbnb, il est fort à parier qu'un nombre important d'amateurs de sport qui se rendront dans la capitale choisiront, pour des raisons économiques, de louer un appartement auprès d'un particulier plutôt que d'aller à l'hôtel. Une manne dont les Parisiens espèrent bien tirer profit. À l'occasion des JO de 2016, Rio était devenue la ville la plus chère au monde sur la plateforme Airbnb, avec des nuitées à 206 dollars en moyenne (174 euros). Ainsi, depuis quelques jours, des Franciliens publient des messages sur Twitter en se frottant les mains, voire parfois en exagérant.

Paris ne devrait pas interdire la location sur Airbnb

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Problème: la ville de Paris autorisera-t-elle ses habitants à mettre leur logement en location sur Airbnb? La question mérite d'être posée, alors que pour les JO de Londres en 2012, les particuliers avaient reçu l’interdiction de mettre leur appartement ou leur maison en location sur Airbnb, sous peine de devoir payer une amende de... 23.000 euros. Selon les informations du Figaro, "la mairie devrait s’en tenir au respect de la loi, à savoir que les propriétaires ne devront pas louer leur appartement plus de 120 jours, soit quatre mois. Or, Les jeux olympiques durent un peu plus de deux semaines."

En attendant la décision officielle du Comité international olympique, à Lima le 13 septembre prochain, vous pouvez découvrir dans la carte ci-dessous tous les sites prévus dans la candidature de la capitale. L'édition de 2024 mettra à profit des sites déjà existants en Ile-de-France. L'AccorHotels Arena à Bercy accueillera par exemple le judo, le Stade de France, les compétitions d’athlétisme et le Zénith de Paris, la boxe. Cependant, plusieurs de ces installations vont bénéficier quelques travaux supplémentaires pour accueillir les JO dans de bonnes conditions.

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...