Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 8 avril 2020 à 16h35

L'enseigne de mode Etam en appelle à l'Etat pour ne plus payer le loyer des magasins fermés


Laurent Milchior, co-gérant d'Etam
Laurent Milchior, co-gérant d'Etam
Laurent Milchior, co-gérant d'Etam (©BFM Business)

Sur BFM Business, Laurent Milchior, co-gérant du groupe Etam, demande aux foncières et à l’Etat une aide concernant les loyers des magasins.

(BFM Immo) - Les enseignes de mode peinent à faire face à la crise. Invité sur BFM Business, Laurent Milchior, co-gérant du groupe Etam, table avec cette crise sur une année “qui va nous coûter entre 100 et 150 millions d’euros” de cash, hors loyers.

Et il ajoute “on a de la chance, on a démarré l’année avec 20 millions de dette, donc très peu de dette. Ce n’est pas le cas de tous les retailers”. Pour Laurent Milchior, si les enseignes doivent payer leur loyer, “le paysage va changer drastiquement”.

Il demande donc un coup de pouce aux foncières et à l’Etat :“Il faut que l’Etat participe, par un crédit d'impôt, sur la période de full fermeture (fermeture complète des magasins, NDLR) pour qu’on n'ait pas à payer de loyer”. Laurent Milchior ajoute: “Il faut qu’en sortant de crise, il y ait une montée en régime des loyers qui aille avec la montée en régime du chiffre d’affaires”. Il aimerait que “cette partie-là puisse être payée plus tard, soit lissée dans la durée. C’est ce genre d’accord qu’on doit passer avec les grosses foncières”.

LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)