Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 19 janvier 2021 à 09h47

L'indice de référence des loyers augmente de 0,20% sur un an au quatrième trimestre 2020


L'indice de référence des loyers a été mis à jour (Photo d'illustration)
L'indice de référence des loyers a été mis à jour (Photo d'illustration)
L'indice de référence des loyers a été mis à jour (Photo d'illustration) (©Nicolas Tucat - AFP)

L'indice de référence des loyers, publié chaque trimestre par l'Insee, sert de base aux revalorisations annuelles des loyers. Il a progressé de 0,20% sur un an au quatrième trimestre.

(BFM Immo) - La progression de l'indice de référence des loyers (IRL) ralentit. L'indice a augmenté de 0,20% au quatrième trimestre sur un an, selon les données publiées par l'Insee le 15 janvier dernier. Il s'établit à 130,52. Cet IRL avait progressé de 0,46% sur un an au trimestre précédent et il faut remonter au quatrième trimestre 2016 pour retrouver un rythme de progression aussi faible (il était alors de +0,18% sur un an).

L'indice de référence des loyers, publié chaque trimestre par l'Insee, "se calcule à partir de la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l'évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers", rappelle le site service-public.fr ici.

L'IRL sert de base à la révision des loyers pour les logements vides ou meublés du secteur privé. Cette révision a lieu chaque année si le contrat de bail prévoit une clause de révision annuelle. Depuis la loi Alur, le propriétaire doit annoncer qu'il prévoit de réviser le loyer. Pour cela, il doit en avertir le locataire. Il a un an pour le faire à partir de la date anniversaire de la révision. La révision prendra effet le jour de sa demande et ne sera pas rétroactive. Autrement dit, au-delà de ce délai, s'il oublie de la réclamer, cette hausse est alors définitivement perdue pour le propriétaire.

Comment calculer la révision du loyer

Pour calculer l'augmentation de loyer, il faut prendre l'IRL du trimestre de référence. Il s'agit soit d'un trimestre spécifique prévu dans le bail, soit du dernier IRL qui était disponible au moment de la signature du bail. Par exemple, si le bail avait été signé le 1er mai, et que le dernier indice de référence publié était celui du premier trimestre, c'est ce dernier qui servira de référence chaque année pour la revalorisation du bail.

Ensuite, il faut effectuer le calcul suivant :

Nouveau loyer = (loyer en cours) X (nouvel IRL du trimestre de référence du contrat) / (IRL du même trimestre de l'année précédente)

Par exemple, pour un loyer de 1.000 euros dont la révision est fixée en fonction de l'IRL du dernier trimestre, nous aurions ici :

Nouveau loyer = 1.000 euros X 130,52 / 130,26 = 1.001,99 euros (soit +0,2%)

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)