Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 15 juillet 2008 à 16h17

La crise de l'immobilier ? "un non-évènement", selon ERA


(©LVF 2007)

(LaVieImmo.com) - Selon Era immobilier , le marché immobilier français est actuellement en « fin de cycle ». Une période caractérisée par un ralentissement, mais pas une baisse, de la demande de biens, et qui devrait « générer un arbitrage dans la profession ».

Pour Jean Lavaupot, directeur d’ERA, le « coup d’arrêt » du marché est un « non événement ». « Nous vivons une situation de déjà vu », indique ainsi le dirigeant, « tout comme l’était le coup d’arrêt de 1990, qui mit fin à l’envolée des prix des années "Méhaignerie" (1985-1990). Ce fut le cas également lors de la loi Quillot (l’après 81) qui fit fuir les investisseurs immobiliers par les contraintes imposées pour la mise en location des logements », ajoute-t-il.

« Chaque fin de cycle entraîne une rupture avec la dynamique de plus value dans laquelle le vendeur d’un bien est installé alors que la demande se stabilise…mais ne baisse pas ! », poursuit M. Lavaupot.

« La logique haussière des 10 dernières années a créé de mauvaises habitudes chez certains professionnels pour qui le service présente des déficiences et génère des frustrations chez les particuliers. Ainsi, dans les agences, les stocks de mandats se « regarnissent », et les acquéreurs négocient : rien que de très normal dans tout cela », ajoute-t-il, prédisant un « arbitrage » entre « les bons professionnels »… et les autres. Les premiers devraient savoir « tirer parti de cette nouvelle situation car les ventes immobilières, elles, ne sont pas prêtes de s’arrêter…. », conclut Jean Lavaupot.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)