Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 15 décembre 2017 à 12h12

La hauteur d'un mur est réglementée


(LaVieImmo.com) - La hauteur du mur de clôture du jardin est réglementée par le plan local d'urbanisme et dépasser le maximum peut être considéré comme un trouble anormal de voisinage. La Cour de cassation l'a jugé en considérant qu'un voisin pouvait se plaindre d'un mur trop haut s'il crée une sensation d'enfermement ou masque son soleil.

Il n'est pas possible, ajoute-t-elle, de remblayer le terrain de sa propriété pour le surélever et considérer alors que le mur respecte la hauteur maximale. Cette hauteur se mesure à partir du niveau d'origine du terrain. La justice précise que la ligne zéro à prendre en considération pour déterminer la hauteur du mur est le niveau du point le plus haut du terrain.

Le propriétaire d'un mur trop haut a été condamné à l'araser et à indemniser son voisin pour cette nuisance. Quant à la surélévation du terrain, son enlèvement avec remise au niveau initial peut aussi être ordonné lorsqu'il crée ou même accroît la vue directe sur la parcelle du voisin. Comme la hauteur, l'emplacement autorisé des murs de clôture est fixé par le plan local d'urbanisme.

Avec AFP

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)