Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 5 novembre 2020 à 07h49

Le gouvernement entend bien réformer le géant des HLM Action Logement au printemps


L'État nie toute déstabilisation, mais veut une réforme au printemps
L'État nie toute déstabilisation, mais veut une réforme au printemps
L'État nie toute déstabilisation, mais veut une réforme au printemps (©Medhi Fedouach - AFP)

L'organisme paritaire connaît d'importants "dysfonctionnements", selon le gouvernement qui entend le réformer. Ces intentions inquiètent de nombreux acteurs du logement social, ainsi que des élus locaux, qui craignent une mise sous tutelle d'Action Logement par l'État.

(BFM Immo) - L'organisme paritaire Action Logement connaît d'importants "dysfonctionnements" et sera réformé au printemps, a prévenu le gouvernement, se défendant pour autant de toute déstabilisation au moment où de nombreux acteurs s'inquiètent d'une reprise en main par l'État. "Il demeure aujourd'hui d'importants dysfonctionnements d'organisation et d'exécution" à Action Logement, a déclaré au Sénat Bérangère Abba, secrétaire d'État à la Biodiversité, qui est comme le Logement sous la tutelle du ministère de la Transition écologique.

Organisme géré de concert par le patronat et les syndicats, Action Logement est un géant du logement, qui détient de nombreux HLM tout en finançant de nombreux autres bailleurs sociaux. Depuis cet été, ses relations avec l'État, déjà crispées, se sont encore tendues car l'exécutif lui a pris un milliard d'euros pour financer son budget 2021 et, plus largement, a annoncé qu'il voulait réformer son fonctionnement.

"Moderniser le fonctionnement"

Ces intentions inquiètent de nombreux acteurs du logement social, ainsi que des élus locaux, qui craignent une mise sous tutelle d'Action Logement par l'État. "Le gouvernement n'a (...) aucune intention de déstabiliser cet organisme et de diminuer sa capacité de soutien au secteur du logement", a promis Bérangère Abba.

"Pour autant, il paraît important de moderniser le fonctionnement et la gouvernance de ce groupe tout en maintenant sa gestion paritaire", a-t-elle dit, réitérant de précédentes remarques du gouvernement quant aux importantes réserves financières de l'organisme.

La secrétaire d'État a annoncé que les partenaires sociaux seraient reçus jeudi sur le sujet par le gouvernement et a promis que celui-ci privilégierait la négociation avec eux. "Ces discussions, elles ont vocation à aboutir au printemps 2021", a-t-elle précisé, prévenant que le gouvernement allait demander à pouvoir légiférer par ordonnances sur la question.

Avec AFP

D. L. - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)