Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 17 avril 2020 à 07h00

Le marché de l'immobilier de luxe stoppé en plein vol par le coronavirus


L'immobilier de luxe aurait pu connaître une année record
L'immobilier de luxe aurait pu connaître une année record
L'immobilier de luxe aurait pu connaître une année record (©AFP)

Jusqu’à l’annonce du confinement, le marché de l’immobilier haut-de-gamme était extrêmement dynamique. Une fois le déconfinement amorcée, Sotheby’s International Realty pronostique une reprise en deux phases.

(BFM Immo) - 2020 aurait pu être une année record pour l’immobilier de luxe. Mais le dynamisme a été stoppé net. Alexander Kraft, PDG de Sotheby's International Realty France - Monaco, rappelle que "l'année 2020 s'est annoncée comme une année record pour notre réseau français jusqu'à l'annonce du confinement le 12 mars 2020, avec plus de 300 millions d'euros de biens vendus en 2 mois (janvier-février) et plus de 400 millions d'euros de transactions supplémentaires signées jusqu'à la 3ème semaine de mars à ce moment-là”. Il insiste “2020 était en train de devenir la plus grande année record depuis plus de 20 ans. Janvier et février, période d'ordinaire assez calme, étaient extrêmement forts (meilleurs qu'en 2019) avec au total plus de 700 millions d'euros de biens vendus ou en train d'être vendus”.

Si l’important dynamisme s’est réduit, le marché immobilier de luxe ne s’est pas arrêté pour autant. Le patron de Sotheby's International Realty France - Monaco explique que l’activité s’est transformée, elle est devenue virtuelle. “Nous observons, depuis le début du confinement, un intérêt continu de la part des acheteurs. C'est surtout le moyen de communication qui a changé: au lieu de visiter les biens en personne et rencontrer les clients physiquement, nos visites des biens ainsi que nos échanges avec les clients sont désormais virtuels (appels, SMS, mails, vidéoconférences...)”.

Si Alexander Kraft constate que les acquéreurs, en plus de se montrer intéressés, sont plus réactifs qu'avant, il est conscient des limites de l’exercice. “Les achats ne pourront pas se concrétiser en ce moment pour plusieurs raisons (difficulté de signer des actes notariés, impossibilité de déménager, etc.)."

Reprise en deux temps

Concernant les prix, pas de chute prévue. Pour les biens qu’Alexander Kraft qualifie de “normaux”, il estime que les prix vont stagner, voire baisser, “car les clients deviendront plus exigeants”. Les biens d'exception, sans défauts et très haut de gamme, eux, verront probablement leur prix plafonner car “ces biens-là représentent des investissement alternatifs et sont considérés comme une valeur refuge."

Et enfin, le PDG de Sotheby's International Realty France - Monaco table sur une reprise en deux temps. Tout d’abord, juste après la fin du confinement “nous verrons probablement une véritable explosion d’activité car les acteurs de l'immobilier vont s'efforcer de terminer toutes les transactions qui étaient préparées avant le 12 mars et qui n'attendaient qu'une signature et un déménagement”. Ensuite, Alexander Kraft pronostique que toutes les transactions encore en cours (avec délais de rétractation, droit de préemption, conditions suspensives...) et de nouvelles transactions encore en négociation se concrétiseront plus lentement. “A mon avis, tout le monde va d'abord essayer de s'orienter et de se réorganiser dans la nouvelle réalité qui sera la nôtre. Par conséquent, on ne verra probablement les résultats de ces nouvelles transactions qu'après la rentrée 2020."

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)