Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 21 janvier 2020 à 06h00

Le préfet de la région Paca va sanctionner les villes ne respectant pas leur quota de HLM


PACA: efforts insuffisants pour le logement social selon le préfet
PACA: efforts insuffisants pour le logement social selon le préfet
PACA: efforts insuffisants pour le logement social selon le préfet (©Emin Akyel - AFP)

Pierre Dartout a affirmé que les efforts "ne sont pas encore suffisants". Dans le département des Bouches-du-Rhône, 24 communes ont une carence de logements sociaux.

(BFM Immo) - Les efforts pour le logement social "ne sont pas encore suffisants" en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a regretté le préfet, Pierre Dartout, qui appliquera "sans état d'âme" la loi prévoyant des sanctions pour les communes ne respectant pas leurs obligations. L'habitat social "est une des solutions principales" pour résoudre les difficultés de logements rencontrées par les habitants de cette région marquée par de fortes inégalités, a souligné le préfet de région lors de ses voeux à la presse.

"Je suis très vigilant là-dessus parce que les efforts ne sont pas encore suffisants et surtout ils sont inégaux dans les territoires", a-t-il expliqué. Certaines communes comptent entre 5 et 10% de logements sociaux, d'autres plus de 30%. La loi SRU (Solidarité renouvellement urbain) oblige les communes à disposer de 25% de logements sociaux dans leur parc immobilier et un bilan sera effectué cette année par les services de l'État.

"Ça pourrait être mieux à Marseille"

Dans le département des Bouches-du-Rhône, 24 communes ont une carence de logements sociaux, a indiqué la préfecture. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, 9.960 agréments pour des logements sociaux ont été signés en 2019. "Nous sommes fortement engagés pour convaincre les collectivités et les bailleurs sociaux mais nous ne sommes pas encore arrivés à l'objectif", qui devrait être aux alentours de 12.000, a souligné Pierre Dartout.

Sur l'ensemble de la région, il a noté que "ça pourrait être mieux à Marseille et il y a des efforts à Nice". À Marseille, touchée par d'importants problèmes de logement insalubre mis en lumière par l'effondrement de deux immeubles, qui avait fait 8 morts en novembre 2018, il a regretté que la métropole "n'ait pas adopté son programme local de l'habitat".

Cette collectivité "va manquer d'un outil pour programmer sa politique de logements sociaux", a-t-il remarqué. La métropole est actuellement présidée par Martine Vassal (LR), candidate à la succession de Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille.

Avec AFP

D. L. - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)