Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 19 juin 2018 à 15h18

Les bénéficiaires des aides au logement vont encore perdre 5 euros de pouvoir d'achat


Les APL ne seront pas revalorisées en octobre 2018
Les APL ne seront pas revalorisées en octobre 2018
Les APL ne seront pas revalorisées en octobre 2018 (©AFP)

Après un coup de rabot en 2017, la loi de finances prévoit le gel de la revalorisation des APL, des ALS et des ALF pour 2018.

(LaVieImmo.com) - C'est une mauvaise nouvelle pour les quelque 6,5 millions de foyers bénéficiant des aides au logement (APL, ALS et ALF). Un article de la loi de finance 2018, passé inaperçu jusqu'ici, indique que "l’indexation au 1er octobre des paramètres du barème de l’aide personnalisée au logement, de l’allocation de logement familiale et de l’allocation de logement sociale (…) n’est pas appliquée en 2018".

L'information avait été mise en avant jeudi dernier sur Twitter par Manuel Domergue, le directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, avant d'être repérée par BFM Business.

Habituellement, les aides au logement sont revalorisées le 1er octobre de chaque année en fonction de l'évolution de l'indice de référence des loyers (IRL). Ce dernier correspond à "la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l'évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers". Or, l'IRL devrait augmenter de près de 1,8% en 2018. Avec un montant moyen des aides au logement de 260 euros par mois selon les calculs de BFM Business, cela aurait représenté une hausse mensuelle de 4,68 euros à partir d'octobre prochain en moyenne.

10 euros de moins en deux ans

Il est très rare que les aides au logement ne soient pas revalorisées. Cela avait déjà été le cas en 2012, à la suite d'une décision prise sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Arrivé ensuite au pouvoir, François Hollande avait rétabli cette revalorisation.

les différentes allocations personnelles au logement avaient déjà subi un coup de rabot de 5 euros par mois en octobre 2017. Ce qui représente une économie budgétaire de 391,2 millions d'euros en année pleine. Entre cette baisse et le gel d'octobre prochain, les bénéficiaires d'APL, d'ALS et d'ALF percevront ainsi 10 euros par mois d'aides en moins que si rien n'avait changé.

"Il n'y a absolument rien de caché", a réagi mardi Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires. "Toutes les décisions (...) ont été votées en toute transparence", a-t-il souligné, avant de préciser qu'"il ne s'agit pas d'une baisse (...) mais tout simplement d'une non-augmentation".

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)