Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 14 juin 2017 à 17h18

Les charges de copropriété ont flambé en dix ans


En une décennie, la hausse dépasse les 30%
En une décennie, la hausse dépasse les 30%
En une décennie, la hausse dépasse les 30% (©Thomas Samson - AFP)

Selon l'Association des responsables de copropriétés, les charges ont encore grimpé de 3,9% l'an passé. En une décennie, la hausse dépasse les 30%.

(LaVieImmo.com) - Si vous êtes propriétaires d'un bien immobilier, il est probable que vous l'ayez ressenti. Pour beaucoup d'entre vous, les charges de copropriété que vous réglez à votre syndic ont subi une augmentation nettement plus élevée que l'inflation. En moyenne, la hausse a atteint 3,9% par rapport à 2015. Et depuis 2007, les charges ont augmenté de plus de 30%, comme l'illustre le graphique ci-dessous. C'est ce qui ressort d'une étude publiée mardi 13 juin par l'Association des responsables de copropriétés (ARC), qui a passé au crible les différents postes de dépenses des ménages à partir des données comptables de 2500 copropriétés.

"Cette augmentation se situe bien au-dessus de l’inflation qui a été d’environ 0,5% au cours de cet exercice en fonction de la nature des dépenses", fait remarquer l'association. Les charges de copropriété ne cessent de grimper depuis près d'une décennie. La seule fois où elles ont diminué, c'était en 2014 (-4,9%), année durant laquelle l'hiver avait été beaucoup moins rigoureux que celui des exercices précédents, entraînant une réduction importante des dépenses énergétiques.

Le coût de l'assurance s'envole

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

L’ARC a également analysé l’évolution des principaux postes de charges depuis 2007. Selon l'association, ce sont les dépenses en assurance qui ont le plus augmenté. Elles ont quasiment doublé (+82%), "du fait du double effet des sinistralités nationale et locale, cette dernière résultant du vieillissement du parc immobilier". Pour permettre aux copropriétés de retrouver des tarifs plus compétitifs, l'organisme suggère aux syndics de procéder à une "véritable mise en concurrence des compagnies d’assurance". L'association ajoute que s'il est normal que les primes exigées par les assureurs s'envolent après qu'une copropriété eut déclaré des sinistres importants, "on ne voit aucune baisse lorsqu'une copropriété est sortie d'une période où plusieurs sinistres l'ont affectée".

Le montant facturé par les syndics pour les dépenses de gestion courante ont également flambé (+48% depuis 2007). L'ARC pointe les pratiques abusives des syndics en matière de prestations particulières et d’augmentation des forfaits de base à l’occasion de la mise en place du contrat-type imposé par la loi Alur. Car deux ans après l'entrée en vigueur du décret, 93% des nouveaux contrats sont encore hors des clous, s'alarmait il y a quelques mois 60 Millions de Consommateurs. Parmi les autres postes de charges ayant fortement augmenté depuis 2007, figurent les dépenses de chauffage et d'eau chaude sanitaire (+35%), l'eau (+30%), le gardiennage (+26%) et l'entretien (+25%).

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)