Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 5 février 2021 à 16h33

Les communes appellent les plateformes de location touristique à être plus transparentes


Plateformes de location touristique: les communes veulent plus de transparence
Plateformes de location touristique: les communes veulent plus de transparence
Plateformes de location touristique: les communes veulent plus de transparence (©AFP)

Des associations d'élus, des collectivités territoriales et des métropoles ont rédigé une "feuille de route". Elles veulent plus de transparence.

(BFM Immo) - Des associations d'élus, des collectivités territoriales et des métropoles appellent les plateformes de location touristique comme Airbnb ou Booking.com à être plus transparentes, dans une "feuille de route" élaborée au terme d'une concertation, annonce le ministère du Logement.

Rédigée à l'initiative de la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, cette "feuille de route sur les meublés de tourisme" établit "les attentes de l'État et des collectivités" et fixe un "programme de travail commun" entre l'État, 7 associations de collectivités territoriales et 30 villes, agglomérations et métropoles, précise un communiqué. Elle prévoit le lancement d'une "interface numérique de partage des données pour faciliter l'échange et la transparence des données" entre plateformes et collectivités territoriales: expérimentée dans quelques villes cette année, elle sera généralisée en 2022. Si toutes les plateformes participent, cela permettra de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la limite des 120 jours de location par an pour les résidences principales.

Secteur mieux régulé

En outre, un guide sur la réglementation des meublés de tourisme (régime légal, sanctions, fiscalité) sera mis en ligne à l'été 2021, alors que les collectivités locales souhaitent voir le secteur mieux régulé, notamment via "l'entrée en vigueur prochaine" du troisième décret d'application de la loi du 27 décembre 2019 qui permet aux communes de soumettre à autorisation la transformation de locaux commerciaux en meublés de tourisme.

Enfin, des "engagements mutuels sur la lutte contre les nuisances sonores" seront pris, conclut le ministère du Logement, qui appelle les plateformes de location et leurs fédérations à "s'engager sur la mise en oeuvre" de cette feuille de route.

Parmi les signataires figurent l'Association des maires de France, France urbaine, Régions de France, l'Association des élus de montagne, l'Association des élus du littoral, ainsi que des villes, agglomérations et métropoles comme Annecy, Arles, Bordeaux, La Baule, La Rochelle, Marseille, Sète, Strasbourg, Paris ou encore Rennes.

Avec AFP

D. L. - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)