Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 23 novembre 2018 à 17h33

Les Français aimeraient acheter mais... ne trouvent pas de logement


Les Français peinent à trouver un logement.
Les Français peinent à trouver un logement.
Les Français peinent à trouver un logement. (©Philippe Huguen - AFP)

La 26ème édition de l'Observatoire du Moral Immobilier pointe du doigt la pénurie de logements en France. Il en résulte des prix jugés "pas réalistes".

(LaVieImmo.com) - La pénurie de logements pèse sur le marché immobilier, et la 26ème édition de l'Observatoire du Moral Immobilier s'en inquiète. "Depuis la création de l'étude il y a 8 ans, c'est la première fois que nous identifions un niveau d'acheteurs aussi élevés et un volume de vendeurs aussi bas". En effet, ce sondage* de Kantar TNS pour Logic Immo montre que 3,5 millions de Français disent avoir un projet d'achat immobilier sur un an alors que les vendeurs ne sont que 2 millions.

Un rapport de force tellement défavorable aux acheteurs qui ces derniers peinent à trouver des biens. Interrogés au sujet des principaux facteurs qui ont retardé le projet d'achat au cours des derniers mois, 76% des futurs acquéreurs évoquent l'absence de biens correspondant à leurs attentes, "soit une hausse de 6 points en un an", précise l'étude. Et les acheteurs ne sont pas très optimistes pour l'année prochaine. Interrogés sur les facteurs susceptibles de freiner leur projet dans les 6 prochains mois, 76% répondent l'absence de biens correspondants à leurs attentes.

Le bon moment pour acheter

Une pénurie de biens d'autant plus rageante que 68% des futurs acheteurs pensent que c'est le moment d'acheter. "Cette posture s’explique notamment par leur lucidité à l’égard des taux d’intérêt qu’ils jugent encore plus attractifs que l’année dernière. Ils sont en effet 80% à considérer que les taux sont attractifs en cette fin d’année 2018 soit 5 points de plus que l’année dernière à la même époque", peut-on lire dans l'étude.

Une raréfaction des biens à vendre qui n'est pas étrangère à la hausse des prix. Les Français les jugent encore plus irréalistes que l'an dernier. Le baromètre de négociation immobilière publié par Logic-Immo et JDN révèle que 59% des candidats à l'accession immobilière estiment que les prix pratiqués ne sont pas réalistes, soit une hausse de 4 points par rapport au mois dernier.

*L’Observatoire du Moral Immobilier de novembre 2018 a été réalisé auprès de 1305 personnes ayant un projet d’acquisition d’un logement d’ici à 1 an interrogées en octobre 2018. Les résultats ont été redressés à partir des données de cadrage Kantar TNS.

Diane Lacaze - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 23/11/2018 à 18:20 par marc19

    Il faudrait rajouter au titre " en rapport avec leurs moyens " parce que les logements ne manquent pas à la vente , il y en a plein les sites immobiliers partout en FRANCE .
    Quelle ânerie cet "observatoire"........... ....