Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 21 novembre 2018 à 17h31

Les locations saisonnières sur Airbnb et autres Abritel ont explosé en deux ans


L'ampleur du phénomène Airbnb en France se confirme
L'ampleur du phénomène Airbnb en France se confirme
L'ampleur du phénomène Airbnb en France se confirme (©AFP)

L'an dernier, les Français ont facturé 31 millions de nuits en louant leur logement sur une courte durée. Un chiffre en hausse de près 50% en deux ans.

(LaVieImmo.com) - La passion pour Airbnb, Abritel et les autres plateformes de location touristiques entre particuliers ne faiblit pas en France. Dans sa dernière note d'analyse sur le sujet publiée ce mercredi, l'Insee note que "la location de logements touristiques de particuliers par internet attire toujours plus". En effet, l'institut estime que l'an dernier, les logements de tourisme proposés par des particuliers à travers les principales plateformes internet ont représentés 31 millions de "nuits x logements". L'Insee s'appuie ici sur des estimations réalisées à partir d'un panel d'enseignes adhérentes à l'Union nationale pour la promotion de la location de vacances (l'UNPLV, dont font notamment partie Airbnb, Abritel et Leboncoin) ou à Gîtes de France.

Mais que signifie ce terme un peu obscur au premier abord? Ces "nuits x logements" correspondent en fait au nombre de nuits de facturation d'un logement. Il ne faut pas les confondre avec le nombre de nuitées, qui totalise "les nuits passées par l’ensemble des clients dans un logement (nuits de voyageurs)", explique l'institut de la statistique. Concrètement, un couple séjournant trois nuits dans un logement compte pour trois "nuits x logements" mais pour six "nuits x voyageurs".

Un Français sur cinq client d'Airbnb

Les 31 millions de "nuits x logements" signifient donc que, sur l'ensemble du territoire, les logements des Français ont été loués 31 millions de nuits via les grandes plateformes de location de courte durée. Soit une hausse de 19% par rapport à 2016 où l'Insee dénombrait 25,9 millions nuits de facturation. Depuis 2015, ce chiffre est même en progression de près de 50%, puisque l'Insee recensait alors 20,8 millions de "nuits x logements". L'Insee ne publie pas de données annuelles plus anciennes.

A titre de comparaison, la France comptabilisait 35,4 millions de logements au 1er janvier dernier, toujours selon l'Insee. C'est donc comme si chaque Français avait loué une nuit dans l'année son logement en 2017. Il ne s'agit bien évidemment que d'une moyenne, puisque certains logements sont loués toute l'année sur Airbnb, tandis qu'une partie des Français n'a jamais loué son appartement ou sa maison via une plateforme de ce type. On notera que, dans une récente interview accordée à Challenges, Nathan Blecharczyk, l'un des trois fondateurs d'Airbnb, assurait qu'un Français sur cinq (soit autour de 13 millions de personnes) utilisait sa plateforme, que ce soit pour voyager ou comme hôte.

"Le nombre d’occupants par logement n’est pas toujours connu lors des locations entre particuliers", détaille l'Insee. Mais "sous l’hypothèse de trois personnes par logement, les locations de logements touristiques de particuliers représenteraient 92 millions de nuitées de voyageurs" en 2017.

Un marché plus dynamique que chez les professionnels

D'un point de vue géographique, l'Ile-de-France concentre 17% des locations saisonnières. L’augmentation de la fréquentation a été identique en Île-de-France et en province sur un an (+19 %), après avoir été plus rapide en province en 2016. "La dynamique de location de logements de particuliers via les plateformes internet s’est ainsi uniformisée, à la fois selon la provenance de la clientèle et selon le lieu de la location", constate l'Insee.

Par ailleurs, "en 2017, les hébergements touristiques proposés par des particuliers via des plateformes internet représentent 13 % de la fréquentation des hébergements touristiques marchands, après 11 % en 2016", note l'Insee. Dit autrement, le marché est plus dynamique dans la location saisonnière entre particuliers que du côté des professionnels, où la fréquentation n'a progressé que de 5% l'an dernier.

>> A LIRE Bail de location: les différents contrats possibles

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 22/11/2018 à 11:25 par clem74

    En même temps souvent c'est moins cher que l'hôtel, ou alors on peut y trouver des biens plutôt luxueux et souvent mieux placés que les hôtels. .

    Message édité 22/11/2018 à 11:31