Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 24 avril 2017 à 09h11

Loyer moins cher en échange de participation à la vie de l'immeuble


Le projet s'appelle "La main à la patte"
Le projet s'appelle "La main à la patte"
Le projet s'appelle "La main à la patte" (©Philippe Huguen - AFP)

Six ménages "soigneusement sélectionnés" vont vivre une expérience unique dans la capitale en participant à la vie de leur immeuble (sortie des poubelles, ménage...). Ces locataires de HLM pourront ainsi bénéficier d'un loyer moins cher.

(LaVieImmo.com) - les futurs locataires de ce HLM parisien situé passage Desgrais dans le 19e arrondissement ont hâte d’emménager dans leur appartement flambant neuf. Ils vont en plus participer à une expérience inédite puisqu'il s'agit du premier logement social à fonctionner en autogestion. Autrement dit, ce sont les habitants eux-mêmes qui vont entretenir l'immeuble qu'ils occuperont le 2 mai prochain, a révélé mardi 18 avril Le Parisien.

"Sortir à tour de rôle les poubelles pour ne pas avoir à payer une gardienne. Balayer soi-même les parties communes pour réduire les charges. Veiller aux dépenses d’énergie, choisir la couleur de sa porte (...)". En participant activement à la vie de leur bâtiment, ces six ménages "soigneusement sélectionnés par la Ville de Paris sur des critères de ressources, de composition familiale mais aussi de motivation à s’intégrer dans ce projet" vont vivre une aventure humaine inédite et au final... payer moins cher leur loyer.

L'habitat participatif séduit 1 Français sur 4

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

"En gérant l’entretien et les ordures ménagères, l’objectif est aussi d’atteindre le zéro charge, hors eau et électricité. De quoi faire gagner du pouvoir d’achat aux familles", avait confié à 20 Minutes Ian Brossat, adjoint d’Anne Hidalgo chargé du logement, lors de la pose de la première pierre de l'immeuble il y a près d'un an.

Cette initiative a rencontré un vif succès. Pas moins de 149 candidatures ont été déposées sur le site "Loc’Annonces" édité par la Mairie de Paris. L'opération pourrait donc être reconduite, dans une ville qui reçoit chaque année 120.000 demandes de logements sociaux. "L’habitat participatif est non seulement un levier pour dégager du logement mais c’est surtout un moyen de changer le rapport au logement, a ajouté l'adjoint cité par Le Parisien.

Le concept d’habitat participatif a déjà fait ses preuves à l’étranger mais reste encore anecdotique en France. Pourtant, ce modèle alternatif d’accès au logement déjà très en vogue dans les pays nordiques intéresserait près d'un quart des Français, selon un sondage dévoilé par L'Obs. La ville de Paris avait lancé en 2014 un appel à projet pour la création d’habitats participatifs sur trois parcelles. Plus de 600 personnes s’étaient portées candidates. À Toulouse, quatre immeubles testeront le concept d'ici la fin de l'année.

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)