Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 30 décembre 2008 à 12h21

Meilleurtaux : l’ex-Pdg C. Crémer s’explique


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Révoqué pour « faute grave » de ses fonctions de Pdg de Meilleurtaux la semaine dernière par les Caisses d’épargne, Christophe Crémer conteste les faits (cliquez ici). L’ex-Pdg qui se déclare toujours « fier » de ce qu’il a réalisé, affirme vouloir se défendre devant les Prud'hommes.

Dans un entretien accordé lundi au Journal du net, Christophe Crémer, « encore sous le choc » s’explique sur les circonstances de cette affaire. « La seule vraie raison de mon éviction par la Caisse d'Epargne est financière », clame l’ex-Pdg, qui qualifie l’accusation dont il fait l’objet de « ridicule ». « Oterom Holding, la société de contrôle de Meilleurtaux, cherche à éviter de devoir racheter les 230 000 actions que je détiens encore de la société à 41 euros le titre. En m'accusant d'une faute grave, elle compte les récupérer pour rien et donc économiser plus de 9 millions d'euros », dénonce-t-il. « Aujourd'hui, on me révoque alors que pour rassurer les marchés on avait promis que je resterai 3 ans ». Suite aux changements de direction à la Caisse d’Epargne, et dans un contexte délicat pour l’immobilier, « la nouvelle direction a dû trouver que Meilleurtaux avait été payé trop cher », poursuit-il.

Au sujet des erreurs commises, Crémer met en avant les synergies « promises » au moment du rachat, qui n’ont de fait jamais été mises en œuvre. « Aujourd'hui, Meilleurtaux n'est pas présent sur les sites de Nexity , qui préfère mettre en avant sa propre solution de comparaison de crédit 'Solutions clés Nexity ', au détriment de Meilleurtaux, s’étonne l’ex-Pdg.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)