Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverssamedi 12 juin 2021 à 07h00

On est responsable du déclenchement de sinistre, pas de son aggravation


(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration) (©Pixabay)

Un incendie avait détruit une maison d'habitation. Il avait été causé par une surtension électrique mais aggravé par une installation électrique non conforme. Le fournisseur d'électricité réclamait un partage des responsabilités.

(BFM Immo) - Les choses qui ont aggravé un incendie ne sont pas susceptibles d'engager la responsabilité de leur propriétaire, a expliqué la Cour de cassation. Car la responsabilité, en cas de sinistre, est liée à ce qui l'a déclenché et non à ce qui a pu ensuite le favoriser, a-t-elle détaillé.

La question se posait après un incendie qui avait détruit une maison d'habitation. L'expertise concluait que si l'incendie avait été causé par une surtension électrique, il avait ensuite été favorisé et aggravé par une installation électrique non conforme, voire dangereuse, réalisée par le propriétaire.

Pas à l'origine de l'incendie

Devant ce rapport, le fournisseur d'électricité réclamait un partage des responsabilités. Mais la faute imputée au propriétaire, dans l'installation d'équipements éventuellement dangereux en cas d'incendie, ne peut engager sa responsabilité que si elle est à l'origine de l'incendie et non si elle ne fait que l'aggraver, a rectifié la Cour de cassation. Il ne s'agit donc pas d'une faute qui permettrait de faire supporter une partie des dommages par le propriétaire victime.

Pour être responsable, au moins en partie d'un dommage, il faut être responsable de ce qui a joué un rôle direct dans sa survenance et non seulement de ce qui n'a été qu'un facteur aggravant une fois qu'il est arrivé, ont expliqué les juges.

(Cass. Civ 1, 2.6.2021, Z 19-19.349).

Avec AFP

D. L. - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)