Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 21 août 2015 à 15h08

Pour Century 21, la loi Alur a "tendu les relations entre les notaires, les syndics et les agences"


(BFM Immo) - Dans un entretien accordé à L'Opinion, Laurent Vimont, président de Century 21, revient sur la loi Alur et ses conséquences « dramatiques » dans l'immobilier.

Selon lui, le texte porté par l'ex-ministre du Logement, Cécile Duflot, a « imposé de compiler dès la promesse de vente des centaines de pages de documents annexes alors que personne n’était prêt. Cela a tendu les relations entre les notaires, les syndics et les agences », estime le dirigeant.

Conséquence, toujours d'après Century 21 : le délai entre la signature de la promesse et la vente définitive est passé, à cause de l'inflation réglementaire, de quatre et six semaines. « Ca a ralenti les ventes et ça en a cassé certaines. Au-delà, c’est la confiance des acteurs, notion clé sur le marché du logement, qui a été mise à mal », juge dans les colonnes du journal économique Laurent Vimont, qui ne demande qu'une chose aujourd'hui : « que le gouvernement ne touche plus à rien dans le marché de l’ancien »...

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

A. F. - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)