Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 13 février 2008 à 12h24

Pour une baisse des charges de copropriété


(LaVieImmo.com) - La Confédération nationale des administrateurs de biens (CNAB) approuve la proposition du groupe de travail sur le pouvoir d’achat du groupe UMP à l’Assemblée nationale, en faveur d’une baisse des charges de copropriété.

Dirigé par les députés Jérôme Chartier (Val d’Oise) et Frédéric Lefebvre (Hauts-de-Seine), le groupe de travail propose de « prolonger de 5 ans l’exonération de taxe foncière au-delà de 25 ans (pour les bailleurs sociaux, les logements locatifs privés ANAH et les amortissements privés à exonération fiscale), avec en contrepartie un plan d’urgence « développement durable » qui permet la baisse des charges de 25% (soit un trimestre de charges en moins). »

On se souvient que la CNAB avait alerté l’opinion publique fin 2007 contre l’emballement des charges, en annonçant dans son Observatoire national des charges de copropriété que celles-ci avaient progressé de 5.7% en 2006, contre un taux de croissance moyen de 4.8% depuis 2002. Serge Ivars, président de la CNAB, rappelle aujourd’hui que « les administrateurs de biens ont fait un important travail de 1990 à 2002 pour freiner l’évolution des charges ».

« Favorable à toute mesure permettant de réduire les charges de copropriété », la CNAB approuve la proposition du groupe de travail, qui répond selon elle à « deux préoccupations majeures : le pouvoir d’achat des copropriétaires et des locataires, et l’application des décisions du Grenelle de l’environnement en matière de développement durable visant à réduire la consommation énergétique et le rejet de gaz à effet de serre ».

La CNAB estime que ce plan d’urgence doit comprendre 3 volets : des incitations financières et fiscales ; la constitution de fonds de réserve adossé à un plan pluriannuel de travaux ; l’amélioration de la prise de décision au sein des copropriétés.

VJ

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)