Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 12 février 2020 à 13h01

Pourquoi certains investissent dans des logements de moins de 9m²


Les logements de moins de 9m² peuvent être rentables.
Les logements de moins de 9m² peuvent être rentables.
Les logements de moins de 9m² peuvent être rentables. (©Lionel Bonaventure - AFP)

Ces logements sont interdits à la location de résidence principale. Pour autant, ils peuvent se révéler très rentables. Explications.

(BFM Immo) - Quel est l'intérêt d'acheter un appartement "inlouable"? Stéphane Desquartiers, PDG de lamaisondelinvestisseur, groupe spécialisé dans la commercialisation de programmes immobiliers neufs, vous répondra "pour l'argent".

Depuis le décret du 30 janvier 2002 d'application de la loi SRU, il est interdit de louer en résidence principale un logement de moins de 9 mètres carrés. Ce genre de logements sont pourtant nombreux dans la capitale. Dans une note de 2015, l'Apur constatait qu'il existait, à l'époque, 114.400 chambres de service, dont 85% sont inhabitées, et qu'elles étaient concentrés dans sept arrondissements (5ème, 6ème, 9ème, 15ème, 8ème, 7ème, 17ème et 16ème). Parmi elles, 58.300 mesurent moins de 9m². Et elles pourraient être plus nombreuses, l'Apur précisant : "les locaux de moins de 5m² n'ont pas été pris en compte dans cette note: en effet, ils sont à considérer comme des rangements ou des débarras et non comme des chambres".

Espaces de stockage ou bureaux

Comme ces chambres de moins de 9m² ne peuvent pas être louées en résidences principales, le prix au mètre carré est bien moins élevé que celui des chambres de plus de 9m² . Ainsi, au micro de BFM Business, Stéphane Desquartiers constate: "Un 9,10m² va se vendre sur un marché ultra dynamique entre 120.000 et 140.000 euros et un 8,9m², ce qui est la même chose, va être à 40.000 ou 50.000 euros. Pour 5% de surface de moins on va être à un prix de moins de la moitié. L'opération financière n'est pas intéressante".

Certes les prix à l'achat sont moins élevés, mais quel intérêt s'il est impossible de louer ces biens? Il est illégal de les louer "en résidence principale", mais il est tout à fait autorisé de les louer à titre de stockage par exemple. "Pour 10m², il est possible de louer 500 euros par mois. Donc une surface de 8m² peut être louée à 300 ou 400 euros", précise Stéphane Desquartiers. Pour ce dernier, un investisseur pourra également le louer à titre de bureau. Ou alors un particulier pourra l'acheter pour en faire "un pied-à-terre pour soi-même, pour les enfants lorsqu'ils grandissent, pour une jeune fille au pair ou pour détourner la carte scolaire (prenez garde sur ce dernier point, NDLR)". Dans ces derniers cas, s'il n'est pas question de rentabilité, ces micro-logements ont tout de même leur utilité.

>> Guide acheter dans le neuf : télécharger le guide des bons réflexes à adopter

Attention tout de même, Stéphane Desquartiers met en garde ceux qui voudraient louer ces logements de moins de 9m² sur des plateformes type Airbnb ou en résidences occasionnelles pour des travailleurs qui viennent deux ou trois jours par semaine à Paris. "Nous sommes là dans une zone grise. Je n'ai pas entendu parler de contrôle ou de sanction mais c'est limite. Je ne le conseillerais pas forcément".

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 27/02/2020 à 14:06 par Loonix75

    Pourquoi écrire un tel article ?
    Le titre est déjà erroné, à moins de 9m², ce n'est pas un logement.
    Le reste de l'article laisse penser que la location de biens de moins de 9m² peut s'avérer rentable et indique des pistes de justification pour les louer en logements.
    Je trouve cela vraiment limite