Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 25 mars 2009 à 17h02

SeLoger.com défie la crise de l'immobilier


(LaVieImmo.com) - « L’année 2009 devrait se traduire à nouveau par un recul du marché de l’immobilier, tant en termes de nombre de transactions que de prix des biens vendus ». Ce commentaire, fait par SeLoger.com à l’occasion de la présentation de ses comptes 2008, mardi soir, n’a surpris personne. Rien d’étonnant non plus à ce que la profession immobilière puisse continuer de « pâtir de ce contexte peu favorable » au cours des prochains mois.

Ce qui est un peu plus surprenant, en revanche, c’est que SeLoger, spécialiste des petites annonces sur Internet, semble profiter de cet environnement dégradé. « La poursuite de l’activité des agents reste conditionnée à leur effort de communication externe et leur situation financière les pousse à s’orienter vers les supports médias présentant le meilleur rapport coût/efficacité, explique le groupe. C’est pourquoi, ils accélèrent le transfert de leurs dépenses médias des imprimés papier vers Internet ».

L'activité devrait résister à la crise Fort de ce constat, le groupe table sur une stabilité, voire une légère hausse de son chiffre d’affaires 2009. Celui-ci devrait ressortir dans une fourchette de 70 à 73 millions d’euros, contre 71,7 millions (+25,2 %) l’année dernière. Le résultat opérationnel devrait connaître une évolution comparable, attendu entre 35 et 37 millions d’euros, contre 36,9 millions d’euros (+24,5 %) en 2008. « Nous sommes déterminés à saisir l’opportunité que procure l’environnement économique actuel pour renforcer notre présence auprès des clients », commente Roland Tripard, directeur général du groupe. Le dirigeant dit aborder « avec sérénité la conjoncture actuelle », grâce aux « revenus largement récurrents » que génère SeLoger.com. A noter que les prévisions du groupe sont conditionnées à une absence de « dégradation supplémentaire de la conjoncture ».

E.S.

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)