Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 2 février 2021 à 08h58

Wargon : "on ne peut pas arrêter les expulsions locatives" mais il faut le faire "différemment"


Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement
Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement
Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement (©RMC/BFMTV)

La ministre du Logement Emmanuelle Wargon a estimé à l'antenne de RMC et BFMTV que le report de la fin de la trêve hivernale était une nécessité. Pour autant, elle souligne que les expulsions locatives devront bien reprendre à partir de juin.

Avec la propagation de l'épidémie, le gouvernement a décidé de reporter la fin de la trêve hivernale du 1er avril au 1er juin. "On ne peut pas, dans cette période de crise, avec les questions sur les mesures sanitaires de restriction, (...) laisser une épée de Damoclès au 1er avril sur les expulsions locatives", a expliqué la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, qui était invité ce mardi de RMC et BFMTV. En parallèle, la ministre a confirmé que le gouvernement reporte également de deux mois (donc au 1er juin aussi) la fin de l'interdiction de couper le gaz ou l'électricité si les factures ne sont pas payées.

Le report de la trêve hivernale avait été annoncée lundi dans une interview accordée au Parisien.

Se donner du temps pour mieux gérer les dossiers

"Derrière ce report, moi, l'inquiétude que j'ai, c'est une inquiétude que j'ai depuis 6 mois, et j'y travaille notamment avec la fondation Abbé Pierre, c'est la suite. Je pense qu'on ne peut pas arrêter les expulsions locatives en France. Parce que je pense aussi aux propriétaires, qui ont besoin de récupérer leur bien et d'être indemnisés", a souligné la ministre.

"Quand on va reprendre (les expulsions locatives, NDLR), il faut reprendre différemment. En échelonnant, en priorisant, en trouvant des solutions pour les familles où les personnes qui vont quitter les logements parce qu'ils sont sous le coup d'une expulsion locative... Donc ce travail là, se laisser jusqu'au 1er juin, cela nous permet de l'anticiper", a-t-elle détaillé.

Réformer l'indemnisation des propriétaires

Par ailleurs, la ministre propose de centraliser le fonds d'indemnisation des propriétaires qui ne peuvent pas récupérer leurs biens du fait de l'absence d'expulsions. "Aujourd'hui, cette indemnisation est payée par le ministère de l'Intérieur. Ce sont les préfectures qui gèrent ça. Mais les préfectures le gèrent chacune avec sa méthode. Certaines paient tout de suite, d'autres paient en (mettant) plus longtemps", indique Emmanuelle Wargon. "Avec Gérald Darmanin et Marlène Schiappa, nous avons décidé de mettre plus d'argent sur cette indemnisation pour qu'elle soit plus rapide, plus automatique. Et moi, ma proposition, c'est que cette indemnisation soit reprise cette année ou l'année prochaine par le ministère du Logement", ajoute-t-elle.

LaVieImmo.com

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)