Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Dossiers
LaVieImmo.com
Mieux Habiter

Dégâts des eaux : les mesures de précaution et ce qu'il faut faire en cas de sinistre

Pensez à couper l'eau avant de partir en vacancesPensez à couper l'eau avant de partir en vacances (©Franck Fife - AFP)

Les dégâts des eaux arrivent fréquemment. Mais quand ce sinistre se produit pendant une absence, cela peut parfois virer à la catastrophe. Y compris sur le plan juridique.

Le dégât des eaux est le sinistre le plus fréquent chez les particuliers. Chaque année, plus d'un million sont déclarés en France. Quels sont les bons gestes à avoir?

Couper l'eau en partant

Evidemment, l'idéal est de couper l'eau avant de partir. Nombreux sont les Français qui oublient de fermer leur arrivée d'eau avant de quitter leur appartement pour partir quelques jours ou semaines en vacances. Ce geste simple leur permettrait pourtant d'éviter d'être à l'origine d'un dégât des eaux. Avec toutes les conséquences que cela implique.

Si l'absence est longue, les risques de dégâts sont plus importants dans un logement fermé. L'humidité pourra faire des ravages sur les parquets, les peintures ou les objets d'art.

Vérifier son assurance

Avant de partir en vacances, "il faut d'abord vérifier son contrat d'assurance", préconise Philippe Lequeux Sauvage, délégué du Centre de documentation et d'information de l'assurance (CDIA) pour Paris. "En fonction de son contrat, l'assureur pourra exiger de couper l'eau en cas d'absence". Et si le particulier veut obtenir un remboursement, il vaut mieux qu'il ait rempli cette condition simple.

Par ailleurs, l'assurance contre les dégâts des eaux est obligatoire pour le locataire, mais ne l'est pas pour le propriétaire occupant son logement. Elle fait partie des risques couverts par l'assurance multirisques habitation mais tous les risques n'y sont pas. Sont généralement couverts les dommages résultant de fuites, de rupture de canalisation ou débordement (d'une baignoire ou d'un lave-linge par exemple). Il vaut mieux vérifier.

Prendre des photos

Mais si le mal est fait, un assuré dispose légalement de cinq jours ouvrés pour prévenir sa compagnie d'assurance. La déclaration doit se faire par lettre et, dans certains cas, par téléphone ou internet.

Il faut décrire le sinistre et les dommages et réaliser une première estimation des dégâts. Sur le site internet des assureurs, il existe des exemplaires des constats. Il suffira de suivre la démarche.

Sur son site internet, MMA conseille de toujours prendre des photos. Si un tiers a pénétré dans le logement, il faudra aussi l'indiquer les dommages éventuels qu'il a causés, comme la fracture de la porte. D'ailleurs, si le dégât des eaux provient de chez son voisin, mieux vaut ne pas intervenir soi-même.

Ce délai de cinq jours peut sembler un peu court si la personne est partie en voyage au bout du monde. Mais, bonne nouvelle, "le délai commence à partir du moment où l'assuré a connaissance du sinistre. Donc, à partir du jour de son retour", relève Philippe Lequeux Sauvage.

Dernière mise à jour 30/07/2019 - Diane Lacaze ©2020 BFM Immo