Dossiers
LaVieImmo.com
Pratique

Assurance emprunteur : comment économiser des milliers d'euros

Dès le 1er janvier 2018, tous ceux qui possèdent un crédit immobilier pourront résilier leur assurance emprunteur annuellement et opter pour une offre concurrente moins chère. Cette nouvelle liberté permettra d'économiser des milliers d'euros. Voici comment procéder.

À partir du 1er janvier 2018, tous les particuliers qui ont un crédit immobilier pourront résilier leur assurance emprunteur à chaque date anniversaire du contrat. Les emprunteurs auraient donc tort de se priver de cette nouvelle possibilité, car elle pourrait leur rapporter gros.

Prenons l'exemple d'un couple (Madame a 35 ans, Monsieur 40) qui a emprunté 260.000 euros il y a plus d'un an. La banque leur a accordé un taux très attractif de 1,8% sur 25 ans, mais elle s’est rattrapée sur l’assurance emprunteur. Tous les mois, ce couple doit payer 83 euros, soit 24.900 euros sur la durée totale du prêt.

Si comme ce couple vous n'êtes plus éligible à la loi Hamon qui permet de changer d'assurance dans les 12 mois suivant la signature du prêt, vous devrez attendre la date anniversaire du contrat avant de pouvoir opter pour une offre concurrente potentiellement moins chère, à condition que les garanties soient équivalentes.

Mais pour gagner du temps, vous pourrez commencer à constituer votre dossier deux ou trois mois avant la date anniversaire. Bien sûr, si votre prêt a été signé il y a moins d'un an, vous pouvez résilier votre contrat dès maintenant. Comment s'y prendre? Voici la marche à suivre.

Comparer les offres des assurances en ligne

Tout d'abord, il peut être judicieux de comparer les différentes offres avec l’aide d’un comparateur en ligne, comme celui proposé par les courtiers Réassurezmoi, Meilleurtaux ou Magnolia. En procédant ainsi, notre couple a trouvé une proposition bien plus alléchante: 45 euros par mois. Ce qui sur 25 ans, lui fait économiser plus de 11.000 euros.

Après avoir sélectionné une offre, le comparateur propose d'ouvrir un dossier en ligne gratuit et sans engagement. Les emprunteurs doivent ainsi communiquer un certain nombre d'informations auprès de leur futur assureur (statut professionnel, habitudes de vie, etc.), avant d'obtenir un devis assorti des conditions générales du contrat.

Informer sa banque

Il faut ensuite contacter son banquier pour l'informer de la mise en place d'une délégation d’assurance, en lui soumettant le devis et les conditions générales. Si le nouvel assureur présente des garanties équivalentes à celles de la banque, elle n'a aucune raison de la refuser. Problème: certaines peuvent traîner des pieds avant de vous répondre.

"Lorsque j'ai fait ma demande de déliaison (résiliation), ma banque m'a demandé de lui renvoyer le contrat d'assurance emprunteur initial qu'elle possédait déjà", s'agace Frédéric, un particulier que nous avons interrogé, qui attend désespérément un retour de son conseiller depuis quatre mois.

"J'ai aussi dû lui faire parvenir mon nouveau contrat afin qu'elle vérifie si les garanties sont équivalentes", précise ce trentenaire originaire d'Aix-en-Provence, qui va tout de même économiser un peu plus de 6000 euros sur la durée restante de son crédit (8 ans).

De son côté, le courtier Réassurezmoi conseille de ne pas attendre la validation de la banque -qui peut prendre plusieurs semaines- pour adhérer à une délégation d’assurance emprunteur. "Au pire, en cas de refus de votre banque, vous pourrez toujours annuler votre adhésion et ce sans frais", précise le spécialiste sur son site internet.

Adhérer à l’assurance emprunteur choisie

Si la banque accepte votre délégation d'assurance, le processus d'adhésion du nouveau contrat peut être lancé. Certaines compagnies d'assurance proposent d'effectuer cette démarche en ligne (signature des documents administratifs, questionnaire de santé, téléchargement du contrat d'assurance). À noter que le questionnaire de santé n'est, en général, pas nécessaire si le montant du prêt est inférieur à 400.000 euros. L'assurance étudie ensuite votre dossier et une fois qu’elle a accepté de vous assurer, elle vous transmet l’attestation d’assurance emprunteur.

"Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de ne rien dissimuler et de ne pas enjoliver son état lors du remplissage du questionnaire de santé au moment de la souscription", estime le courtier Meilleurtaux.com.

Envoyer l’attestation d’assurance au banquier

Enfin, dernière étape, vous devrez envoyer cette attestation à votre banquier pour qu’il l’intègre dans l’offre de prêt. L'adhésion sera ensuite terminée. "En moyenne, on peut changer d'assurance emprunteur en un mois et demi", assure Antoine Fruchard, fondateur de Réassurezmoi. Patience, donc.

Dernière mise à jour 09/10/2017 - Julien Mouret ©2017 LaVieImmo.com


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...