Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitévendredi 20 novembre 2020 à 11h20

800.000 ménages qui s'attendaient à ne plus payer leur taxe d'habitation vont la repayer plein pot


Certains ménages devront payer la taxe d'habitation cette année
Certains ménages devront payer la taxe d'habitation cette année
Certains ménages devront payer la taxe d'habitation cette année (©Joel Saget - AFP)

Du fait d'une hausse de leurs revenus, 800.000 foyers qui s'attendaient à ne plus payer la taxe d'habitation seront finalement imposables en 2020. Ils devront d'ailleurs s'acquitter de l'intégralité de l'impôt dû, alors qu'ils avaient bénéficié jusque là de ristournes successives.

La taxe d'habitation est progressivement supprimée pour tous les Français. Mais cela passe, pour certains ménages, par des allers-retours. En effet, en 2018 et 2019, 80% des 30 millions de ménages qui paient la taxe d'habitation ont connu des allègements. Les 20% restants, les plus riches, ont continué de la payer totalement pendant cette période-là. Ils vont connaître un allègement progressif à partir de 2021 jusqu'à la suppression totale de cette taxe en 2023.

Mais en 2020, les 80% de ménages qui ont connu des allègements les années précédentes vont voir leur taxe d'habitation supprimée pour leur résidence principale. Cela sera le cas pour une grande majorité d'entre eux. Mais pour 800.000 de ces ménages, une mauvaise surprise les attend, selon Le Figaro. En effet, ils devront finalement repayer 100% de leur taxe d'habitation (contre 35% de ce montant l'an passé et 70% en 2018).

>> Téléchargez le guide Loi Pinel de la rédaction de BFM Immo

Surveiller son avis d'imposition

La raison est simple. Ces 800.000 ménages ont connu une hausse significative de leurs revenus en 2019 qui les a fait passer dans la tranche des 20% les plus riches. A l'inverse, explique Le Figaro, un million de foyers qui n'avaient pas eu l'allègement l'année dernière car ils appartenaient aux 20% les plus aisés ont vu leurs revenus baisser. Ils n'auront donc rien à verser cette année.

Ces allers-retours, qui risquent de semer la confusion chez les contribuables, vont perdurer jusqu'à la suppression totale de cette taxe, y compris pour les plus aisés, en 2023. D'ici là, un ménage exonéré de la taxe d'habitation une année ne le sera pas forcément l'année qui suit. Et inversement. Attention donc à bien surveiller son avis d'imposition.

Diane Lacaze

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation Censi Bouvard

Simulation Censi Bouvard


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)