Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitélundi 27 juillet 2020 à 16h29

La Fnaim salue l'élargissement de MaPrimeRénov' mais invite à aller plus loin


Rénovation logements: la future prime accessible à tous les revenus
Rénovation logements: la future prime accessible à tous les revenus
Rénovation logements: la future prime accessible à tous les revenus (©Pixabay)

La prime à la rénovation énergétique des logements sera à partir de 2021 accessible sans conditions de revenus, ainsi qu'aux propriétaires bailleurs, a déclaré la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon. La Fnaim salue cette annonce mais voudrait aussi la création d’aides au projet.

(BFM Immo) - Le dispositif "MaPrimeRénov'", installé progressivement au début de l'année pour remplacer le système de crédit d'impôt pour travaux d'économies d'énergie (CITE), ne concerne aujourd'hui pas les plus aisés, au grand dam des organisations de lutte contre le réchauffement qui craignent que les projets de rénovations s'en trouvent freinés.

C’est pourquoi, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, a annoncé que "tous les Français seront éligibles à cette aide" à partir de 2021. La prime sera aussi utilisable pour les travaux en copropriétés, et ouverte aux propriétaires bailleurs (et pas seulement aux propriétaires occupant leur logement), précise-t-elle.

Créer des aides au projet

La FNAIM, salue cette annonce, qui est une première réponse vers un dispositif d’aide universelle à la rénovation énergétique. Pour la FNAIM chaque ménage, propriétaire occupant ou bailleur, classes précaires aux ménages aisés, quel que soit son décile, doit avoir accès à une aide. “Un tel mécanisme est indispensable pour faire avancer la rénovation énergétique, notamment en copropriété, où le processus de décision est nécessairement long. En effet, aujourd’hui, l’une des difficultés au moment du vote de travaux est qu’aucun copropriétaire ne connaît les aides auxquels il a le droit ou n’est éligible aux mêmes aides”.

Toutefois, Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, invite à aller plus loin : “Il faut créer des aides au projet, via les CEE (certificats d’économie d’énergie). Avant de déclencher une subvention individuelle, liée aux revenus des ménages, il faudrait en effet que chaque projet de rénovation soit éligible à une aide au projet, conditionnée par la performance énergétique visée par le projet. C’est ainsi qu’on ira vers une rénovation des bâtiments efficace”.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation Censi Bouvard

Simulation Censi Bouvard


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)