Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémercredi 5 décembre 2018 à 16h06

Macron ne prévoit pas un retour de l'ISF


Macron écarte le retour de l'ISF
Macron écarte le retour de l'ISF
Macron écarte le retour de l'ISF (©Patrick Kovarick - AFP)

En Conseil des ministres, Emmanuel Macron a écarté l'idée de revenir sur la suppression de l'impôt sur la fortune. Un peu plus tôt, le Premier ministre dans son discours à l'Assemblée nationale avait déclaré que le gouvernement ne craignait pas le débat "nécessaire" sur la réforme de l'ISF.

(LaVieImmo.com) - Mise à jour le 6 décembre 2018 à 08h35

La cacophonie sur l'ISF va-t-elle enfin prendre fin? Emmanuel Macron aurait mis un point final au débat en Conseil des ministres. Le président aurait déclaré: "Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois". Il s'est opposé à tout rétablissement de l'ISF, transformé début 2018 en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Un peu plus tôt dans la journée, à l'Assemblée nationale, lors de son discours ouvrant un débat face au mouvement de protestation des gilets jaunes, Édouard Philippe s'était voulu ferme. "Nous ne craignons pas" le débat "nécessaire" sur la réforme de l'ISF, avait-il déclaré. "Il aura lieu".

Il avait rappelé que grâce à l'IFI, "nous ne taxons plus l'argent qui sert à financer les entreprises en France parce que nous préferons que cet argent soit investi chez nous plutôt qu'ailleurs".

"Ce sujet-là n'est pas sur la table"

Au micro de RTL mercredi matin, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, était resté plus flou sur le sujet. À la question d'un possible rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), transformé l'an dernier en impôt sur le fortune immobilière (IFI), il avait répondu que "ce sujet-là n'est pas sur la table". Mais il avait ajouté que "si quelque chose ne marche pas, on n'est pas idiot, on va le changer" donnant rendez-vous à l'automne 2019 pour une évaluation par le Parlement. Se faisant, il a laissé plané le doute sur une éventuelle suppression du dispositif et donc un possible retour en arrière en cas de mauvaise évaluation par le Parlement.

D'autant que quelques instants plus tard, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, s'était montrée bien plus claire dans un tweet: "Ce n’est plus uniquement ma position personnelle mais celle du gouvernement. @BGriveaux l’annonce: si l’évaluation de la transformation de l’ISF ne prouve pas que des capitaux ont été suffisamment réinjectés dans l’économie, le gouvernement le rétablira ! @EmmanuelMacron".

Diane Lacaze - ©2018 LaVieImmo

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation Censi Bouvard

Simulation Censi Bouvard
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)