Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Achat maison Ancienne : humidité... Vice caché?

3 Reco 23/10/2014 à 15:00 par Mimoo95

Bonjour,

Nous sommes un couple de jeune acquéreurs, nous avons acheté notre maison en mai dernier.
Cette maison est assez ancienne. Elle aurait été construite avant 1900.

Quelques semaines après notre installation, nous avons vu apparaitre de l'humidité dans l'escalier en bois de la maison (entre le rez de chaussée et le 1er étage). Cette humidité est apparu après que nous ayons décapé l'escalier qui avait été vernis (couleur bois foncé).
Au début c'était seulement quelques traces d'humidité le long du mur (mur mitoyen avec un petit immeuble), mais au fur et à mesure, les tâches d'eau se sont étendues, et ont augmenté au fur et à mesure.
Nous avons d'abord fait vérifier toute notre installation de plomberie, puis avons pensé à une infiltration liée au mur mitoyen avec l'immeuble voisin.
Nous avons contacté à plusieurs reprises les voisins, qui nous assurent qu'il n'y a pas de dégât des eaux chez eux, mais qu'il y a toujours eu de l'humidité dans la rue.
Nous avons également retrouvé des planches à découper en bois "moisies" (entièrement vertes) dans le placard de notre cuisine (le long de ce mur mitoyen), ainsi que tous les ustensiles en bois, des bouchons en liège. Une paire de chaussures a aussi été retrouvée moisie dans le placard sous l'escalier.
Une tâche d'humidité est apparente dans une des chambres (au 1er), chambre voisine de l'escalier).

Début octobre, les tâches d’humidité dans l'escalier étaient vraiment très importantes, avec des gouttes d'eau apparentes, et nous avons décidé de déclarer un dégât des eaux à l'assurance.

La procédure est lancée, nous attendons donc un expert pour le 18 novembre prochain.

Aujourd'hui, j'ai fait venir un professionnel chez moi pour avoir un autre avis.
Pour lui, ce serait des infiltrations par capillarité. L'eau viendrait du devant de la maison, par le sol, entre les pavés de la cour.
En inspectant plusieurs endroits de la maison, il dit que les choses ont été faites pour que ce problème d'eau n'apparaisse pas dans la maison (BA13 et plaques devant les murs, sol (parquet) sur un autre sol, fissures rebouchées sur la façade)... Le mur de notre salon est entièrement recouvert de pierres de parement (par les anciens propriétaires). On ne sait pas du tout ce que cela peut cacher...

Peut on parler de vice caché?
Que me conseillez vous? Que peut on faire?
J'imagine que ces procédures sont très onéreuses...

Si vous avez des conseils à nous apporter....

Merci,
Bonne journée à tous

Message modéré 20/04/2015 à 11:01

1 Reco 24/10/2014 à 07:16 par rigolo

Bonjour :)
je vous invite à adresser une LRAR aux vendeurs, en mettant en copie le notaire afin de les informer de vos découvertes, mais aussi réclamer de leur présence lors de l'expertise que vous demandez
bonne journée :)

3 Reco 24/10/2014 à 08:53 par marc19

Mimoo95a écrit : Bonjour,

Nous sommes un couple de jeune acquéreurs, nous avons acheté notre maison en mai dernier.
Cette maison est assez ancienne. Elle aurait été construite avant 1900.

Quelques semaines après notre installation, nous avons vu apparaitre de l'humidité dans l'escalier en bois de la maison (entre le rez de chaussée et le 1er étage). Cette humidité est apparu après que nous ayons décapé l'escalier qui avait été vernis (couleur bois foncé).
Au début c'était seulement quelques traces d'humidité le long du mur (mur mitoyen avec un petit immeuble), mais au fur et à mesure, les tâches d'eau se sont étendues, et ont augmenté au fur et à mesure.
Nous avons d'abord fait vérifier toute notre installation de plomberie, puis avons pensé à une infiltration liée au mur mitoyen avec l'immeuble voisin.
Nous avons contacté à plusieurs reprises les voisins, qui nous assurent qu'il n'y a pas de dégât des eaux chez eux, mais qu'il y a toujours eu de l'humidité dans la rue.
Nous avons également retrouvé des planches à découper en bois "moisies" (entièrement vertes) dans le placard de notre cuisine (le long de ce mur mitoyen), ainsi que tous les ustensiles en bois, des bouchons en liège. Une paire de chaussures a aussi été retrouvée moisie dans le placard sous l'escalier.
Une tâche d'humidité est apparente dans une des chambres (au 1er), chambre voisine de l'escalier).

Début octobre, les tâches d’humidité dans l'escalier étaient vraiment très importantes, avec des gouttes d'eau apparentes, et nous avons décidé de déclarer un dégât des eaux à l'assurance.
Une tâche d'humidité est apparente dans une des chambres (au 1er), chambre voisine de l'escalier).

La procédure est lancée, nous attendons donc un expert pour le 18 novembre prochain.

Aujourd'hui, j'ai fait venir un professionnel chez moi pour avoir un autre avis.
Pour lui, ce serait des infiltrations par capillarité. L'eau viendrait du devant de la maison, par le sol, entre les pavés de la cour.
En inspectant plusieurs endroits de la maison, il dit que les choses ont été faites pour que ce problème d'eau n'apparaisse pas dans la maison (BA13 et plaques devant les murs, sol (parquet) sur un autre sol, fissures rebouchées sur la façade)... Le mur de notre salon est entièrement recouvert de pierres de parement (par les anciens propriétaires). On ne sait pas du tout ce que cela peut cacher...

Peut on parler de vice caché?
Que me conseillez vous? Que peut on faire?
J'imagine que ces procédures sont très onéreuses...

Si vous avez des conseils à nou, connu et recs apporter....

Merci,
Bonne journée à tous
On veut acheter de l'ancien, pour diverses raisons , cachet , prix interessant, mais il faut aussi savoir que "les découvertes" , agréables comme désagréables sont comprises dans le prix .
Preuve en est que les fameux diagnostics ne protègent pas de tout .

Et c'est tant mieux , car à force de vouloir protéger et surprotéger , plus rien ne pourra se vendre ................ni s'acheter sans le risque de se prendre un procés.

Alors , un conseil qui vaut ce qu'il vaut , au lieu de vous embarquer dans des expertises et contre expertises , d'entamer des procédures onéreuses et surtout trés longues (parfois plusieurs années) , demandez l'avis d'un ou plusieurs artisans du bâtiment connus et reconnus , il est fort probable qu'ils détecteront l'origine des désordres et ce , gratuitement .
Il vaut mieux consacrer votre argent en travaux que d'alimenter une kyrielle d'experts .
Aprés , c'est à vous de voir .

Message modéré 20/04/2015 à 11:01
1 Reco 24/10/2014 à 11:29 par edaluz

Bonjour,

Vos vendeurs n'étant pas professionnels, vous ne pourrez vous prévaloir d'aucuns vices cachés. Marc19 vous a donné le meilleur chemin à prendre...Rien ne vous empêche de contacter vos vendeurs et "tester" un arrangement amiable financier...cette contrepartie financière pourrait permettre le démarrage de travaux pour traitement des infiltrations.

Bon courage

3 Reco 26/10/2014 à 11:21 par Mimoo95

Merci pour votre retour.
Se lancer dans une procédure est assez effrayant et semble être extrêmement onéreux pour au final ne même pas être sûr d'un résultat positif.
Quel type de professionnels puis je appeler pour se problème? Masson? Les sociétés comme "mur protect"?
Merci

3 Reco 27/10/2014 à 15:18 par madameCO

Bonjour
Comment allez vous!
à vrai dire un corps de métier spécifique doit entrer en jeu en fonction des éléments touchés (plombier, maçon.........) .Ils vous indiqueront la marche à suivre pour traiter au mieux vos soucis
je vous souhaite beaucoup de courage car vous en aurez besoin ! ^^

4 Reco 01/03/2015 à 22:29 par cec2309

Bonjour,

Concernant la notion de vice-caché, je ne peux pas vous répondre.
Concernant le problème d'humiidité, en revanche, il s'agit d'un problème récurrent dans les maisons anciennes, pas parce qu'elles sont mal construites, mais souvent parce qu'elles ont été rénovées avec des matériaux inappropriés, comme le ciment, ou d'autres matériaux imperméables à la vapeur d'eau.
En effet, les maisons anciennes sont construites à même le sol, il n'y a pas de barrière hydrofuge qui retient l'eau du sol. Celle-ci monte donc par capillarité du sol et des murs de la maison.
Vous n'empêcherez jamais l'eau de venir, mais vous pouvez faire en sorte qu'elle s'évacue. Il faut utiliser des matériaux qui permettent à l'eau de sortir sous forme de vapeur d'eau (avec la chaux, le chanvre, la ouate de cellulose, pas du ciment).
La maison récente fonctionne comme une boîte étanche alors que la maison ancienne a une hygrométrie qui lui permet de laisser rentrer et sortir l'eau. L'usage du ciment empêche l'eau de sortir...
Vous pouvez donc, sous réserve que j'ai bien compris ce dont il s'agit (sans être sur place, c'est délicat):faire quelques travaux pour remédier à la mauvaise rénovation:
- Vérifiez le sens d'évacuation des eaux de pluie, qui doit couler en s'éloignant de la maison
- Vérifiez l'évacuation et la non fuite des gouttières (et du toit)
- Créez un drain autour de la maison, pour évacuer l'eau de pluie.
- Cassez le ciment du sol, posez un hérisson avec des gros cailloux, puis des plus petits, puis un géotextile, puis une dalle à la chaux, puis les terres cuites du sol ou le parquet, par exemple. Si vous refaites le sol, veillez aussi à drainer la pièce et à faire évacuer l'eau dehors)
- Cassez le ciment du mur à un mètre de hauteur et réenduire à la chaux.

N'hésitez pas à me tenir au courant,
Les procédures judiciaires sont longues, pénibles et couteuses. Mais je sais aussi que des travaux imprévus peuvent être difficiles à gérer financièrement.
Si vous êtes un peu bricoleur, peut-être pouvez-vous faire vous-même certains travaux.
Bon courage,

Message modéré 20/04/2015 à 11:03