Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Achat maison oui mais ?

1 Reco 05/04/2018 à 12:13 par Futurachat

Bonjour et merci de me lire,

Je vis actuellement seule avec ma fille, j'ai un copain depuis plusieurs années , celui ci étant embauché en CDI depuis plus de 6 mois avec un bon salaire 2100 e net + 150 de ticket resto ) il devrait être augmenté d'ici un a deux mois. ( + 200 e net environs)
Mon conjoint souhaite donc acheté un bien immobilier pour que nous puissions y construire notre famille. Je ne travaille pas actuellement. Les revenus de mon conjoints étant suffisant , il est possible que je ne travaille pas , d'autant plus lorsque nous aurons d'autres enfants. Pouvons nous acheter le bien tout de même ensemble ? Devons nous nous pacser ? J'aimerai ne pas prendre de risque, peur de me retrouver " a nouveau" en situation difficile (suite a ma première situation. Je me suis retrouvée sans logement après séparation alors que j'étais enceinte) j'aimerai donc que le bien soit en parti a moi également. Et mon conjoint a peur que si on se marie et qu'au bout de quelques année on se sépare qu'il doit me donner la moitié de la maison... Et moi je ne veux pas me retrouver sans rien en cas de separation... Voilà des conseils ? ^^


1 Reco 05/04/2018 à 13:05 par Danielmmo

D'après vous?

Sachant que vous n'êtes pas mariée (ni pacsée), que vous n'avez pas de revenu, vous n'aurez strictement aucun droit sur le logement. Si votre ami vous demande de partir vous devrez partir.

Il faut sécuriser votre situation, le mieux est de se marier, ensuite il faudra voir concernant l'achat du bien, il faudra peut être faire un contrat de mariage.

0 Reco 05/04/2018 à 14:05 par Futurachat

Merci pour votre réponse,
j'avais lu également qu'en se pacsant sous le régime de l'indivision cela pourrait fonctionner ?
http://www.jolipacs.com/regime-du-pacs-indivision-ou-separation-des-bi ens/

0 Reco 05/04/2018 à 14:33 par Danielmmo

Bien entendu que vous pouvez vous pacser d'autant que le régime par défaut est la séparation de bien contrairement au mariage où le régime par défaut est la communauté réduites aux acquêts.

Vu ce que vous écrivez votre ami, ira sur une séparation de bien, et il a tout intérêt à le faire.

0 Reco 05/04/2018 à 15:01 par Futurachat

et ce n'est pas possible de faire une clause dans le contrat, du type en cas de separation lui garderait 65 pourcents du montant du bien et moi 35 pourcents,
ou alors un pourcentage évolutif du genre en fonction de la durée du pacs, 10 pourcent du bien entre 0 mois et 5 ans, 20 pourcent entre 5 ans et 8 ans ect

0 Reco 05/04/2018 à 16:13 par Danielmmo

Inversez la situation.

Si c'était vous qui achetiez une maison, et étiez la seule à financer cette maison accepteriez vous ce type de condition?

0 Reco 05/04/2018 à 17:51 par MisterHadley

=)

0 Reco 05/04/2018 à 18:29 par marc19

Et l'amour, il est où ?.................................on ne parle que séparation et argent ..............!

0 Reco 05/04/2018 à 20:05 par MisterHadley

Ouais, mais ça, c'est les femmes, mon bon Marcuccio...

Le pognon, le pognon, et encore le pognon...

Ca veut se la couler douce, palper d'la maille sans rien foutre, et en cas de "séparation", toucher le jackpot..!

C'est bien triste, tout ça...

=)

0 Reco 06/04/2018 à 12:50 par Futurachat

:D je m'attendais a ce genre de réaction, mais vous savez parfois les personnes se sentent mieux a travailler et rentrer pour mettre les pieds sous la table plutôt qu'a rester a la maison a s'occuper de tout y compris des enfants ^^'
J'avais commencé a travailler, mais pour trouver des horaires de bureau ce n'est pas forcement simple, je peux donc travailler en horaire décalé, je viens de le faire pendant 2 semaines, avec la nounou qui récupérait ma fille a l'école et moi je la récupérait pour la coucher, je travaillé le samedi et le dimanche matin, monsieur devait donc venir s'occuper d'elle. Et bien j'ai eu quantités de remarque... on ne pourra plus partir en week end ensemble, je fais la nounou, tu vas rentrer tu seras fatigué... quand je rentrais la petite avait eu du jus de fruit a la place du lait pour le petit dej, a 14h toujours pas mangé", un soir elle n'a eu qu'une pâtisserie, il n'a ni préparé les repas, ni fait la vaisselle, ni ranger quoi que ce soit ou encore la préparé pour qu'elle puisse se coucher.
Enfin bref, vous êtes peut être des monsieur qui se sont occupé de la vie de famille a temps plein ? ca m'intéresse ? en congé paternité peut être? je n'ai pas l'impression qu'il y en ait tant que ca ^^

Donc oui, je pense qu'en élevant notre famille, en donnant naissance a nos enfants, en me levant toute les nuits pour laisser monsieur dormir pour s'occuper de bébé, de l'enfant qui se reveille la nuit parce qu'il fait des cauchemars, en s'occupant des enfants, même quand ils sont malade, faire les courses, les papiers, les repas, le ménage, les lessives. je ne voudrais pas me retrouver du jour au lendemain a la rue, avec mes enfants sous le bras...
Donc oui travailler et laisser l'autre s'occuper de tout le reste pendant 15 ans, pour lui dire au final c'est fini, tu peux partir et garder la maison pour lui je ne trouve pas que ce soit juste non plus...

Mes parents se sont mariés, Ma mère s'est occupé des 3 enfants, elle a peu travaillé, mon père était ouvrier, aujourd'hui ils ont + de 65 ans,
Si mes parents s'étaient séparé et que ma mère s'était retrouvé sans rien, j'aurais été attristé pour elle... ( de même aujourd'hui...)

Bref, Je ne connais pas ma situation professionnelle a venir, donc je pense qu'en attendant, a défaut de trouver une solution, on restera vivre chacun de notre coté en location a plus d'une heure de route...

merci

0 Reco 06/04/2018 à 13:20 par MisterHadley

Perso , je ne parle pas des tâches quotidiennes... mais de l'appât du gain, du très vif intérêt pour le pognon que ces dames aiment...

Et c'est bien normal de vouloir protéger ses arrières, si je peux dire... =)

Mais d'un autre coté, c'est un peu la facilité aussi de se dire : ouais, c'est moi la femme, alors il me faut un bon gros bas de laine si tu me vires ensuite...

La question est la suivante : si c'est toi qui en a marre de ton gars, tu lui files combien..?

Hum..?

Tout est là...

Et baser sa relation "amoureuse" sur ce type de considération, c'est qu'il n'y a pas autant d'amour que l'on veut bien le laisser croire...

D'une façon plus générale, s'imaginer que "faire des enfants", ça va ensuite payer la baraque... non seulement c'est douteux comme façon de pensée, mais c'est devenu surtout illusoire économiquement parlant...

Alors, personnellement, si je relis ton premier message, ma première réaction serait de te dire de "grandir" un chouia, avant de te lancer dans des trucs de grandes personnes...

Il y a bien trop de parents totalement immatures qui s'imaginent que sous prétexte, ils ont faits des gamins, ça y est, ils sont des "grands"...

En bref, tout ça est bien compliqué, et c'est le lot de tout le monde...

Message edité 06/04/2018 à 13:21

0 Reco 06/04/2018 à 13:38 par MisterHadley

En fait, il semblerait que tout parte de soi, de la confiance que l'on a en soi, de ses valeurs, etc, etc...

Partant de là, l'argent dans un"couple" ne sera pas traité de la même façon chez tout le monde...

L'individu est déjà une entité à part entière, qui va devoir composer avec un autre individu qui-lui-même en tant qu'entité tout aussi indépendante, n'aura évidemment pas les mêmes bases que toi sur à peu près tout...

L'un et l'autre n'auront pas le même vécu par rapport à l'argent, n'en n'auront pas la même notion, n'en auront pas la même importance...

Dans une société où homme, mais aussi femme, donnent plus volontiers leurs fesses qu'autre chose, il est à craindre que la perte des vraies valeurs et des repères les plus élémentaires, fausse donc les rapports que l'on peut avoir à l'argent...

L'argent est une chose, tout le reste en est une autre, "amour", ou plus généralement sentiments, en particulier...

Donc, quand on ne peut que constater la perte des vraies valeurs, avec cette mode de donner ses fesses plus vite que son ombre, au premier "copain" que l'on changera encore bien plus vite que son tout dernier smartphone...

... comment veux-tu avoir un rapport à l'argent qui ne soit déjà pas vicié et perverti, déjà pour chaque entité qui formeront un "couple", mais ensuite, surtout, dans ce "couple"...

L'immobilier, c'est toujours du long terme, voir à vie...

Et quand on rencontre la personne avec laquelle on a envie de fonder une véritable famille, normalement, c'est aussi à vie...

Donc, partir sur une base du style de celle que tu auras présentée, déjà...

C'est à dire : "Ouais mais c'est moi la femme alors si mon gars me dégage, il me faut le jackpot, quoi... bah obligé, hein, c'est moi la femme, quoi..."

... bah moi j'dis que tu devrais "grandir" un chouia, avant de t'engager dans des trucs de grandes personnes...

Sinon, tu augmenteras drastiquement tes "chances" de foirer ta vie ensuite, et celle de ta fille...

"Famille" et société où tout le monde veut tout, et tout de suite, dans l'instant, et sans faire le moindre effort, ou en en faisant que le moins possible, ça ne va pas ensemble...

Message edité 06/04/2018 à 13:45
0 Reco 06/04/2018 à 13:47 par MisterHadley

Mais au moins, ça ouvre aux hommes de toutes nouvelles perspectives, là, du coup...

Perso, je vais demander à ma chérie combien de pognon elle me file si elle me dégage...

=)

0 Reco 06/04/2018 à 13:54 par Futurachat

J'ai l'impression que l'unique solution qu'il me reste est de travailler en cdi pour que ce soit plus simple... quitte a mettre le coté professionnel de coté d'ici quelques années, le regard des autres, y compris mon conjoint seraient totalement diffèrent je pense...

Après c'est vrai que je dois être encore immature, et un peu dans ma bulle" mais a heure actuelle je me sens en sécurité, en tant que locataire de mon appart"

Quand on regarde la pyramide de Maslow, le besoin de sécurité apparaît en 2 eme après les besoins physiologiques... Peut être pour ca que j'ai si peur de me retrouver en difficulté.

0 Reco 06/04/2018 à 16:04 par MisterHadley

Depuis que le monde est monde, la nature aura toujours fait, et quelque soit l'espèce -pas que chez l'homme donc - que la dame recherchait toujours le "mâle dominant", pour justement, assurer sa progéniture...

Bah chez l'homme aussi...

Maintenant, je dirai surtout que l'essentiel est que tu fasses ce que tu veux de ta vie, que tu la choisisses et que tu y sois heureuse...

Si travailler n'est pour toi que synonyme de chèque à la fin du mois, je ne suis pas sûr que ce sera ainsi que tu trouveras ton bonheur...

Je ne suis pas sur que ce soit en faisant bobonne toute la journée, pendant des années, que tu le trouveras également... surtout que c'est le genre de truc "tue l'amour" par excellence et qui t'assurerait la quasi certitude de te faire effectivement dégagée par ton gars après X années " à t'occuper des enfants"...

Tu dois savoir ce que tu veux dans ta vie, et ce que tu ne veux pas...

Ensuite, tu adaptes le reste là dessus : bonhomme, pognon, travail, baraque, etc, etc...

0 Reco 06/04/2018 à 16:20 par MisterHadley

En tout cas, un sujet passionnant, qui me donne des idées...

On pourrait envisager une sorte de cagnotte constituée dès le départ par les deux protagonistes, et que chacun abonderait, assorti des conditions qu'ils auraient négociées chez un notaire, par exemple...

Ce notaire garderait ensuite la cagnotte sous séquestre tout le temps que durerait "la relation"...

Le premier qui dégage l'autre perd la cagnotte au profit de celui qui est dégagé, le notaire étant le garant de la bonne résolution de la "relation"...

Ou alors, option bis : une "location avec option d'achat" du conjoint..!

Avec un premier très gros loyer en apport, tu en verses d'autres chaque mois pendant la durée convenue de la location jusqu'à son terme, où, là, soit tu rends le conjoint, soit tu "l'achètes" définitivement, moyennant les frais de remise en service, et le dernier très gros loyer..!

=)