Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Agence immobilière

0 Reco 15/04/2008 à 15:48 par Margot22

Oyé, Oyé, pour toutes les personnes qui souhaitent acheter un bien immobilier, n'attendez pas ! les taux vont sûrement augmenter et il y a pleins de biens sur le marché depuis plus de 6 mois ! ce qui veut dire dans la majeure partie des cas que c'est le prix qui est trop élevé.
Nous les conseillers immo nous connaissons les marges de nos clients vendeurs, alors faites leur confiance en venant parler de votre projet avec nous !
N'attendez pas que les prix baissent tout seul car il y a souvent plusieurs acheteurs pour une seule maison! et c'est au moment où vous trouvez une maison sympa qu'elle se vend........à quelqu'un d'autre.


0 Reco 15/04/2008 à 17:34 par JackPalmer

a écrit : Oyé, Oyé, pour toutes les personnes qui souhaitent acheter un bien immobilier, n'attendez pas ! les taux vont sûrement augmenter et il y a pleins de biens sur le marché depuis plus de 6 mois ! ce qui veut dire dans la majeure partie des cas que c'est le prix qui est trop élevé.
Nous les conseillers immo nous connaissons les marges de nos clients vendeurs, alors faites leur confiance en venant parler de votre projet avec nous !
N'attendez pas que les prix baissent tout seul car il y a souvent plusieurs acheteurs pour une seule maison! et c'est au moment où vous trouvez une maison sympa qu'elle se vend........à quelqu'un d'autre.
Bonjour Margot,

Vous l'avez dit vous même:
il y a plein de biens sur le marché
le marché baisse
les taux montent

Donc le mieux est de laisser la baisse se continuer et de ne pas acheter maintenant (c'est à dire presqu'en haut de bulle). Vous achetez souvent des chaussures neuves à 20h la veille des soldes? Bon, ca orendra 2/3 ans mais vu le montant c'est vite vu.

"Nous les conseillers immo nous connaissons les marges de nos clients vendeurs, alors faites leur confiance en venant parler de votre projet avec nous !"
Ce n'est pas vous qui citez dans un poste précedent l'enquete de la DGCRF? (Direction generale de Repression des fraudes", 77% d'infractions? Il faut vraiment vous faire confiance?
Vous debarquez sur le forum et on vous donne le bon dieu sans confession?

"N'attendez pas que les prix baissent tout seul "
C'est vrai : laisser faire la recession en cours, la hausse des taux, les crédits à taux variables, et le resserement des conditions de crédit. Cela suffira emplement.
Au fait margot, vous savez ce qui a déclenchez le Krach de 91? une crise du crédit. Et que vit on depuis l'été dernier? hmmm?

"car il y a souvent plusieurs acheteurs pour une seule maison!"
Comment c'est possible ça? vous nous avez vous même écrit que "il y a pleins de biens sur le marché". Vous n'allez tout de même pas nous refaire le coup de la pénurie? N'importe qui passant devant une agence ou ouvrant un gratuit immobilier va se f..e de vous.

" et c'est au moment où vous trouvez une maison sympa qu'elle se vend........à quelqu'un d'autre."
oui... s'il est SOLVABLE... oh le vilain mot! Et s'il est, il y a de bonnes chances pour qu'il négocie sérieusement et fasse baisser la cote du quartier... ce qui vous servira pour la prochaine fois

Jack

Message edité 15/04/2008 à 18:11
0 Reco 15/04/2008 à 18:11 par Margot22

Certes je défend ma paroisse mais je ne crois pas qu'attendre de réaliser ses projets soit une bonne chose, surtout que l'on achète pas du jour au lendemain.
Le cheminement jusqu'à l'achat définitif est souvent long. Si les prix baissent : ils ne baisseront que d'environ 2 % alors qu'en général les négociations avant compromis sont de l'ordre de 10 % !
Les candidats à l'achat on plutôt intérêt à devancer cette baisse !
Enfin je pense que si les prix baissent il n'y aura pas plus de biens en vente, le temps des opérations financières est presque révolue.

0 Reco 15/04/2008 à 18:19 par JackPalmer

"surtout que l'on achète pas du jour au lendemain. "
Ah ben on se rejoint! donc raissons de plus pour prendre son temps

"Si les prix baissent : ils ne baisseront que d'environ 2 % "
Stop, le mot "si" est de trop; Les prix baissent. Meme la FNAIM a fini par lacher le morceau et les autres AI du forum confirment largement

"d'environ 2 %"
Et pour les numéros du loto pour le prochain tirage? Pas de chance pour vous margot. je gère depuis un an une file sur une ville de province comme les autres et je mesure en moyenne du -10/-15 (comme la presse locale)
Et du -10 -15% pendant 4 / 5 ans cela fait beaucoup.
Tous ceux qui font ce type d'analyse mesure la meme chose; et vos copains notaires de province ne sont pas optimistes.

"Les candidats à l'achat on plutôt intérêt à devancer cette baisse !"
Alors là.... et pourquoi expliquez moi ça?????
Pourquoi devancez la baisse? Les bras m'en tombent

"Enfin je pense que si les prix baissent il n'y aura pas plus de biens en vente, le temps des opérations financières est presque révolue"
Pourquoi il n'y aurait plus de biens en vente, y'aura plus de déménagement? plus de successions? plus de divorces? plus de vente parce que la famille s'aggrandit? Plus de constructons? On congèle le pays?

"le temps des opérations financières est presque révolue"
ca veut dire quoi ça?

Jack

0 Reco 15/04/2008 à 23:05 par delahaye

a écrit : Oyé, Oyé, pour toutes les personnes qui souhaitent acheter un bien immobilier, n'attendez pas ! les taux vont sûrement augmenter et il y a pleins de biens sur le marché depuis plus de 6 mois ! ce qui veut dire dans la majeure partie des cas que c'est le prix qui est trop élevé.
Nous les conseillers immo nous connaissons les marges de nos clients vendeurs, alors faites leur confiance en venant parler de votre projet avec nous !
N'attendez pas que les prix baissent tout seul car il y a souvent plusieurs acheteurs pour une seule maison! et c'est au moment où vous trouvez une maison sympa qu'elle se vend........à quelqu'un d'autre.
Juste pour ma gouverne : conseiller immo , c'est quoi comme qualification ?

Entre les agents, les conseillers et les consultants , j'ai du mal à faire le tri dans mon panier.

Bien sûr que je provoque mais vue la légèreté du discours de bonimenteur ci-dessus,je ne peux rester de glace.

0 Reco 16/04/2008 à 11:11 par Margot22

Message pour delahaye

Pour agrémenter votre culture générale, un conseiller immobilier à minimum Bac+2 et est issu d'une formation commerciale ou juridique.
Le terme d'agent immobilier, le plus généralement utilisé correspond à la base à un statut non salarié.
Mais conseiller immobilier, négociateur immobilier c'est pareil, après consultant c'est encore autre chose, informez vous sur la toile!
Effectivement la provocation à l'air d'être habituelle chez vous. Par contre moi ça me laisse de glace.
Vous avez du avoir affaire un un grand nombres d'imposteur pour être aussi remonté.

0 Reco 16/04/2008 à 11:26 par Margot22

Message pour JackPalmer

J'ai parlé de négociations finales d'env 10% voire 15 % comme les autres

"Les candidats à l'achat on plutôt intérêt à devancer cette baisse !"
Alors là.... et pourquoi expliquez moi ça?????
Pourquoi devancez la baisse? Les bras m'en tombent :

Je veux dire que Cela ne sert à rien d'attendre que les vendeurs baissent leur prix (car ils ne le feront pas indefiniment) , c'est aux candidats acheteurs de faire des propositions aux vendeurs. Résultats : on passe les premiers et on entendra moins les gens se plaindre que la maison leur ais passé sous le nez!

"Enfin je pense que si les prix baissent il n'y aura pas plus de biens en vente, le temps des opérations financières est presque révolue"
Pourquoi il n'y aurait plus de biens en vente, y'aura plus de déménagement? plus de successions? plus de divorces? plus de vente parce que la famille s'aggrandit? Plus de constructons? On congèle le pays?

Je n'ais pas dis qu'il n'y aurait plus de bien à la vente, j'ai dis qu'il n'y en aurais pas beaucoup plus ( vous lisez sûrement trop vite), les gens vont plus réfléchir avant de décider de vendre, les prix diminuant.

"le temps des opérations financières est presque révolue"
ca veut dire quoi ça?
Cela veut dire que revendre avec une une plue-value confortable devient de moins en moins possible

0 Reco 16/04/2008 à 11:28 par JackPalmer

En attendant ton retour Delahye, je fait une petite réponse si cela ne te dérange pas.

"Pour agrémenter votre culture générale, un conseiller immobilier à minimum Bac+2 et est issu d'une formation commerciale ou juridique. "
Sans blague? j'en ai croisé un paquet qui n'avaient visiblement aucune formation. Et à lire les questions de certains AI/consultant ici -pas tous, je précise- il y a de quoi se poser des questions. Au hazard:
c'est quoi l'indivision?
est ce que je peux travailler avec la carte professionnelle de mon collègue?
y faut une assurance dans ce métier?
...
j'en passe et des pires

et à lire les posts du jour (un compromis sans date limite de vente, une estimation d'appart sans visiter...) avouez qu'il y a de quoi se faire peur, non?

"Le terme d'agent immobilier, le plus généralement utilisé correspond à la base à un statut non salarié.
Mais conseiller immobilier, négociateur immobilier c'est pareil, après consultant c'est encore autre chose, informez vous sur la toile!"
C'est bien ce qu'on fait

"Effectivement la provocation à l'air d'être habituelle chez vous"
Margot, quand quelqu'un vient vendre sa "soupe" ici, sans rien apporté il est toujours très mal acceuilli.

"Vous avez du avoir affaire un un grand nombres d'imposteur pour être aussi remonté."
Delahaye je ne sais pas, mais moi des guignols j'an ai vu un paquet oui. (et j'en vois régulièrement vu que je visite pas mal)

Encore une fois Margot il y a deux types de "pros" ici:
_ ceux qui ne cherchent pas à vendre leurs soupe et font remonter des infos du terrain (franckimmo, marcoco,..) qui parfois donne des infos intéressante, bref "donnent un peu" au lieu de chercher à "prendre"
_ ceux qui cherchent à vendre leurs soupe (annonce pour site miracle, annonce d'apaprts...), qui n'ont pas compris qu'il ty avait une section spécialisée dans ce forum...
et là en général on est moins sympa....

Jack

Message edité 16/04/2008 à 11:28
0 Reco 16/04/2008 à 11:31 par Margot22

Message pour Jack Palmer,

j'avais oublié ce passage :

"car il y a souvent plusieurs acheteurs pour une seule maison!"
Comment c'est possible ça? vous nous avez vous même écrit que "il
y a pleins de biens sur le marché". Vous n'allez tout de même pas
nous refaire le coup de la pénurie? N'importe qui passant devant une
agence ou ouvrant un gratuit immobilier va se f..e de vous.

Il n'y a de pénurie puisque l'offre est supérieure à la demande!!!!!!!! Si vous regarder de plus près vous verrez que le marché est inondé de biens dont les prix ne sont pas justifiés. Les quelques biens au prix du marché et "valables" sont "noyés" et c'est sur c'est bein là que les acheteurs peuvent être plusieurs!

0 Reco 16/04/2008 à 11:41 par delahaye

a écrit : Message pour delahaye

Pour agrémenter votre culture générale, un conseiller immobilier à minimum Bac+2 et est issu d'une formation commerciale ou juridique.
Le terme d'agent immobilier, le plus généralement utilisé correspond à la base à un statut non salarié.
Mais conseiller immobilier, négociateur immobilier c'est pareil, après consultant c'est encore autre chose, informez vous sur la toile!
Effectivement la provocation à l'air d'être habituelle chez vous. Par contre moi ça me laisse de glace.
Vous avez du avoir affaire un un grand nombres d'imposteur pour être aussi remonté.
Pour faire bref :

D'un point de vue légal : aucune obligation à être diplomé de quoi que ce soit , même si la profession essaye de créer péniblement sur un bac+2. Même la carte professionnelle est sujette à caution... Nous sommes d'accord ?

D'un point de vue formel : agent,conseiller, consultant , pour moi c'est kif-kif , et pour vous aussi , vous le savez.L'on peut s'affubler de tous les noms que l'on veut que l'on en est pas moins commercial , c'est-à-dire intéréssé à la vente, sans aucune notion de conseil. Nous sommes d'accord ?

Au niveau du fond : j'ai effectivement cotoyé moults "bonimenteurs" , mais pourquoi se fouleraient -ils après tout ? Votre profession n'a aucune obligation contractuelle quant aux biens qu'elle vend.C'est à dire que vous pouvez à la limite omettre , mentir , dissimuler , manipuler pour arriver à vos fins ....sans trop grosse crainte. D'où les boulevards offerts aux techniques commerciales de bas étage pour appater le chaland. Nous sommes d'accord ?

Pour ce qui est de vous laisser de glace , je ne vois même pas ce que cela vient faire dans nos histoires...

0 Reco 16/04/2008 à 11:57 par JackPalmer

a écrit : Il n'y a de pénurie puisque l'offre est supérieure à la demande!!!!!!!! Si vous regarder de plus près vous verrez que le marché est inondé de biens dont les prix ne sont pas justifiés. Les quelques biens au prix du marché et "valables" sont "noyés" et c'est sur c'est bein là que les acheteurs peuvent être plusieurs!Margot,

relisez vous : vous dites vous même que l'offre est bien supérieru à la demande:
que se passe t'il quand il y a plus d'offre que de demandes? le prix baisse car l'acheteur peut faire jouer la concurence entre vendeur.
C'est aussi simple que ça.

"quelques biens au prix du marché et "valables" sont "noyés" et c'est sur c'est bien là que les acheteurs peuvent être plusieurs"
OK là je vous suis mieux.

Mais, ça veut dire quoi "au prix du marché"? et demain c'est quoi le prix du marché? Dans un marché en crise et en baisse, un bien à 20% plus cher peut très vite basculer au prix du marché. Des baisses de 20% j'en mesure toutes les semaines

le "prix du marché pour moi c'est le prix où un bien peut trouver acheteur, s'il y a moins d'acheteurs ce prix baissera encore plus qu'aujourd'hui, surtout si le robinet du crédit est coupé.
Donc "wait and see"

Jack


0 Reco 16/04/2008 à 19:35 par elyjacobe

Vous avez tous raison mais vous avez tous .... tort !!
vous voulez parler du marché immobilier de manière uniforme comme s'il était unique.
c'est aussi pertinent que si vous vouliez parler de la météo en France.
Il peut pleuvoir dans le sud, faire beau dans le Nord, nuageux dans l'Est et venteux dans l'ouest. et tout ça peut-être exact à la fois.
chaque région , chaque ville,chaque quartier est un marché spécifique qui ne réagit pas de la même façon.
et à l'intérieur chaque type de bien est lui aussi un marché.
exemple : dans les régions qui ont une clientèle étrangère possible, les trés hauts prix trouvent preneur.ce n'est pas vrai ailleurs. essayer de vendre une maison à 1 millions d'euros dans le Larzac.
en petite province , il, ya beaucoup d'acheteurs pour du 100/120 M2 avec minimum 3 chambres.pas pour du 70/80 M2 avec seulement 2 chambres. celui qui vend ce type de bien au rix du M2 de l'autre ne vendra pas.
le marchè baisse, c'est vrai mais pour les biens qui ne correspondent pas à la demande, ou dans ceux-ci pour ceux qui continuent à demander 10 % de plus que l'année dernière. je ne le vois pas beaucoup baissé pour les autres.
c'est donc stupide d'attendre un hypothètique effondrement de ce qui correspond à ce qui est recherché dans votre marché. par contre l'appartement de 100 M2 avec une seule chambre (sans possibilité d'en faire d'autre), 2 salles de bains , et 2 w.c (si si il existe , je l'ai visité) au prix du M2 de celui qui a 3 chambres pour cette superficcie n'est pas encore vendu. ( sauf éventuellement dans le marais)
je suis d'accord avec Margot. si vous trouvez, la maison qui vous plait, et un crédit qui vous convient, non seulement n'hésitez pas mais foncez et ...négociez. vous récupérerez toujours le loyer que vous jetez par la fenêtre tous les mois.

0 Reco 16/04/2008 à 20:12 par delahaye

"vous récupérerez toujours le loyer que vous jetez par la fenêtre tous les mois"....

J'ai lu votre intervention en diagonale jusqu'à la conclusion qui me scotche.

Comment peut-on parler de jeter un loyer par les fenêtres quand , à bien équivalent, un remboursement de prêt sur 20 ans ( durée moyenne ) , sans apport ( afin que chacun en fasse ce qu'il veut) , vous coûte deux fois le montant d'un loyer.

Pourquoi mettrais-je 1000 euros par mois, enchaîné sur 20 ans , quand je peux louer le même type pour 500 euros ?

Je pourrais inverser la donne : oui pour être propriétaire si mon remboursement équivaut à peu de chose prêt au montant du loyer , chose qui était vraie il y a quelques années. Cependant, aujourd'hui,je vous mets au défi de me trouver un bien qui rentre dans ces critères de gestion de "bon père de famille".

C'est là ou se porte la reflexion, par sur le côté pavlovien du "tous propriétaires"......

Et je me garde de qualifier de stupide toute reflexion que je ne partage pas......

0 Reco 16/04/2008 à 21:49 par STIVALETTI

bonsoir à tous,

l'achat d'un bien est avant tout "un rêve " avoir son chez soi,il faut laisser aux gens le choix.
se faire conseiller vraiment par une agence oh le vilain mot.........
trouver un ai passionné qui vous écoutera et suivra votre recherche parfois sur plusieurs années
si si cela existe c'est mon métier et j'en suis fière !
si vous rencontrez un marchand de tapis partez c'est tout .....dans quelques mois le ménage s'opérera !
en vendant un bien on engage une famille sur du long terme ne jamais oublier cela !

0 Reco 16/04/2008 à 22:02 par delahaye

a écrit : bonsoir à tous,

l'achat d'un bien est avant tout "un rêve " avoir son chez soi,il faut laisser aux gens le choix.
se faire conseiller vraiment par une agence oh le vilain mot.........
trouver un ai passionné qui vous écoutera et suivra votre recherche parfois sur plusieurs années
si si cela existe c'est mon métier et j'en suis fière !
si vous rencontrez un marchand de tapis partez c'est tout .....dans quelques mois le ménage s'opérera !
en vendant un bien on engage une famille sur du long terme ne jamais oublier cela !
Pourquoi dites vous que le ménage va s'opérer dans quelques mois ? ;-)

Osez vous conseiller à vos clients d'attendre pour acheter afin d'acheter à de biens meilleurs prix ?

Préconisez vous de "rationaliser" le rêve à plusieurs millions de francs ?

0 Reco 16/04/2008 à 22:05 par kris78

Bon nombre de biens sont à vendre.
Le probleme c'est que les vendeurs ont encore la gros melon, ils pensent que leur bien pourris valent du pez.
Attentons la chute sera terrible.
Rempalcer les AI par des pizzerias !!!!!!!!!!!

0 Reco 16/04/2008 à 22:28 par Bernie

Après des mois et des mois de discussions de spéculations sur la baisse ou pas de l'immobilier, on commence vraiment à tourner en rond. Spéculation, inflation, il n'y a que cela.

Les sujets du forum varient peu. Les prix, les hypothétiques et réelles baisses, les annonces, les pubs et j'en passe.

Mettez vous bien une idée dans la tête, celui qui décide c'est le banquier. S'il vous prête vous achetez, s'il ne vous prête pas, vous rêvez...........

Bonne nuit

Bernie

0 Reco 16/04/2008 à 23:36 par STIVALETTI

réponse pour delahaye
en parlant de ménage je parlais des marchands de tapis.....(ou pseudo vendeurs immo) je n'ai rien contre les
marchands de tapis !
et pour répondre à votre question,oui je conseille parfois à mes clients d'attendre
en suivant un bien trop cher il faut parfois 60j d'attente pour avoir le bien à un prix
correct voir quelques mois,mais il y a encore des biens qui se vendent rapidement "au juste prix "
car les vendeurs sont réalistes (parfois ! de plus en plus... ) le tout est d'être juste,honnête et de bon
conseil avec ses clients.Cela se sait rapidement et un bon bouche à oreille reste la meilleure des pubs!

0 Reco 16/04/2008 à 23:45 par Bernie

Ok mais si faut un crédit, in fine le banquier décide.....Et tous les vendeurs, acheteurs, AI, CGP, Promoteurs et notaires ni changeront rien.

Bernie

0 Reco 16/04/2008 à 23:50 par STIVALETTI

réponse pour Bernie
celui qui prête c'est le banquier,mais celle qui avant toute visite fait une étude de financement
c'est moi afin d'étudier la faisabilité et ensuite d'aider l'acquéreur à trouver un bien dans sa fourchette de prix
sans pour autant l'endetter sur 100 ans ! devoir parfois lui dire d'acheter plus petit,faire attention aux charges
de copro si c'est un appartement,aux travaux,....passer des heures à expliquer,et,parfois
démontrer que non une maison ce n'est pas tout de suite pour eux,car trop chère....
enfin,sur ce bonne nuit à tous,je peux être très bavarde,la passion,la folie,de ce métier "aimable " mais parfois
si mal pratiqué,et si décrié.

0 Reco 16/04/2008 à 23:53 par STIVALETTI

si l'étude financière a été bien faite un banquier ne refusera jamais un dossier solide.


0 Reco 17/04/2008 à 09:46 par JackPalmer

Bonjour Elyjacobe,a écrit : Vous avez tous raison mais vous avez tous .... tort !!
vous voulez parler du marché immobilier de manière uniforme comme s'il était unique.
c'est aussi pertinent que si vous vouliez parler de la météo en France..
oui c’est vrai, chaque endroit est différent, c’est bien clair, par contre les conditions économiques, et d’obtention de crédit sont communes à toutes les régions, les surstocks aussi (sauf peut-être la RP).
Donc les conditions de baisse s’appliquent partout.

Pour résumé, et à titre d’exemple en cas de baisse de 20%, certains biens perdront 10 et d’autres 30%. Mais imaginez que même les biens de qualité ne seront pas touché me semble impossible :
_ d’abord parce que c’est ce que je mesure au quotidien (38 baisses la semaine dernière… et croyez moi il n’y a pas que des m…s surévaluées)
_ ensuite parce que si les biens moyens décotent fortement, les acheteurs se rabattront en partie sur ces biens (moins cher) donc il y a aura moins de demande sur les biens de haute qualité qui baisseront ensuite
_ le tarif actuel inclut la valorisation pour le haut de gamme (sur évalué bien sur, comme tout le reste)

« c'est donc stupide d'attendre un hypothétique effondrement de ce qui correspond à ce qui est recherché dans votre marché »
STOP. JE MESURE AUJOURD’HUI CET EFFONDREMENT, TOUS CEUX QUI MESURENT CONSTATENT LE MEME PHENOMENE. MEME LA FNAIM AVC SA MOYENNE GLISSANTE SUR 2 ANS LE RECONNAIS.

Reims
http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=26&t=23816

Val d’oise
http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=26&t=28975

Lourdes
http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=26&t=28266

Salon de provence (article de « la provence »
http://forum.bulle-immobiliere.org/viewtopic.php?f=3&t=38782
L'agent estime également que sur la place salonaise quel que soit le quartier, les prix ont chuté de 10% dans le neuf et de 20% dans l'ancien

« je suis d'accord avec Margot. si vous trouvez, la maison qui vous plait, et un crédit qui vous convient, non seulement n'hésitez pas mais foncez et ...négociez. vous récupérerez toujours le loyer que vous jetez par la fenêtre tous les mois »

Wouarf.

Génial, expliquez ça à Dunkerquois, il ne peut visiblement pas acheter une maison, donc vous lui dites quoi ? Achetez un 2/3 pièces ? Et il fait quoi dans 3 ans quand tout a perdu 20/30% ?
Il revend à perte ?

Je comprends que vous ne souhaitiez pas un bloquage du marché, mais il est peut être temps de travailler les vendeurs au lieu des acheteurs.

Jack

0 Reco 17/04/2008 à 09:58 par JackPalmer

a écrit : Ok mais si faut un crédit, in fine le banquier décide.....Et tous les vendeurs, acheteurs, AI, CGP, Promoteurs et notaires ni changeront rien.

Bernie
Eh oui!!!!

C'est le mot de la faim (non c'est pas une erreur de frappe lol)

et comme le banquier voit ses bénefices fondrent (les subprimes, encore et toujours + la recession qui commence), le banquier devient TRES frileux.
et il ne prete plus, ou moins, ou pas aux mêmes conditions. En tous cas il y a nettement moins de crédit en circulation donc d'acheteurs (en fait il ne reste que ceux qui sont vraiment solvable - on se rejoint Stivaletti)

Pap l'annonce depuis janvier:
http://www.pap.fr/newsletter/janvier-08/actualite-3.htm
"Banque : un rôle clé
Le vrai problème reste l'attitude des banques. Aujourd'hui, elles accordent moins facilement des prêts immobiliers. « Certains dossiers qui étaient acceptés sans problème en juillet 2007 ont cessé de passer dès septembre », déplore Guy Nafilyan, PDG de Kaufman & Broad. Un durcissement attribué à la crise financière qui secoue les marchés internationaux. Mais pour les banques, « le resserrement de la politique d'attribution des crédits tient avant tout à la hausse des prix des logements et des taux d'intérêt », comme le signale François Blanquart, directeur-général du Crédit foncier. Bref, tout le monde est d'accord : emprunter est désormais plus difficile."

Pourquoi les prix ont ils monter?
-> En raison d'un crédit ultra-facile et pas cher.

Pourquoi baissent ils?
-> En raison d'un crédit rare, plus cher et qui revient à la raison.

Tiens comme en 91, je rappelel que outre Paris et la RP (-40%), la province avait également baissé (nice, montpellier –30%, tours –25%…)

jack

0 Reco 17/04/2008 à 17:07 par Margot22

Bonjour à tous,

Je suis d'accord avec Jack qui dit : "Je comprends que vous ne souhaitiez pas un bloquage du marché, mais il est peut être temps de travailler les vendeurs au lieu des acheteurs."

En France, il n'y a aucune loi qui régit la mise en vente d'un bien immobilier. Tout le monde peut mettre son bien en vente à tout moment, et à n'importe quel prix. On remarque tous que les prix sont devenus de plus en plus fous.
Le problème c'est que même les agences immo affichent les prix délirants de certains vendeurs. Vous avez tous vu dans les vitrines "Prix nous consulter" par exemple. Pour moi c'est pas du tout vendeur, cela veut dire que le prix est tellement élevé que ça ferait fuir le client si il l'affichait !
Résultat de ses inégalités de prix : les agences perdent de leur crédibilité face aux acheteurs qui ne voient pas de différences avec les annonces de particuliers.
Il faudrait Légiférer la profession, lui associer un cadre plus strict. Cela ferait fuir les gens sans expérience.
Je suis dans le métier depuis 6 ans et je suis consciente qu'une majorité D'AI n'est pas "pro". Tout ceux qui pensaient que le métier est facile et qu'on peut se faire de l'argent facile vont vite déchanter.
Vendre son bien est de plus en plus compliqué car un vendeur ont des obligations envers l'acheteur notamment concernant les Diagnostics obligatoires de plus en plus nombreux.

Pour reprendre ce que disais Elyjacobe, il est impossible de parler d'un seul marché, la France est un ensemble de micro marchés très différents, même à 20 kms près !! Il y aura toujours des régions plus attractives que d'autres. Perso étant en bord de mer, nous souffrons de la hausse des prix car l'achat de résidences secondaires n'est pas une priorité pour les acheteurs!